Le shoot le plus malchanceux de la nuit : Kenyon Martin Jr met les Lakers dans le stress, les Spurs ne peuvent que sourire
*
Connect with us

Actualités

Le shoot le plus malchanceux de la nuit : Kenyon Martin Jr met les Lakers dans le stress, les Spurs ne peuvent que sourire

Le basket ne se joue parfois à rien et le match entre Houston et San Antonio en est le parfait exemple. Kenyon Martin Jr aurait pu être ami avec les Lakers mais le malheureux rate un shoot au combien important pour pousser une prolongation. Le basket est un sport d’adresse, parfois ça rentre, parfois non et cette action en est le parfait exemple.

On l’aurait presque oublié mais les Spurs ont une place à jouer pour les playoffs, en passant par le playin. Il faut le voir pour le croire, les voilà désormais à 0.5 match de la 10ème place et qui est à cette fameuse place ? Les Lakers. En perdant contre les Pelicans, ils se sont tirés une balle dans le pied, tout seul, comme des grands. Avant hier, ils avaient 22 points d’avance, avant de les gâcher. La bataille avec les Spurs risquent d’être sanglante jusqu’au bout, les deux équipes ne s’affrontent pas d’ici le fin de saison mais il reste moins de 10 matchs et chaque victoire compte double, surtout pour deux équipes qui ont gagné à peine 30 matchs cette saison. Gregg Popovich a dû beaucoup suer cette nuit. Il avait le match en mains mais en face, il y avait deux pistoleros nommés Jalen Green et Kevin Porter Jr. 30 points pour le plus jeune et 26 points pour le second. En toute fin de match, les Rockets forcent un run, emmenés Josh Christopher et Kenyon Martin Jr. C’est justement lui qui est le héros de notre article malgré lui…

Direction la dernière possession du match. Porter essaye de se créer son shoot à 3 points pour égaliser mais la défense de Keldon Johnson est au point. Kenyon Martin Jr se présente pour prendre ses responsabilités et balance un shoot qui part très mal, en direction de la planche. Pourtant le ballon semble rentrer, avant de ressortir et cogner le planche, pour à nouveau rentrer et ressortir. Oui, le ballon a bien fait deux gamelles et la réaction des Rockets, notamment du jeune Martin Jr est un crève cœur. C’est forcément la joie pour San Antonio, qui se rapproche dangereusement des Lakers. Outre ce fait de jeu, il n’en faut pas oublier l’énorme rencontre des Spurs. Dejounte Murray Murray termine à 33 points, 7 rebonds et 11 passes décisives, Keldon Johnson à 21 points et que dire des rebonds ultra importants en fin de match pour s’autoriser des possessions supplémentaires, qui finiront par avoir une importance capitale.

Ce n’est pas la march madness mais cette course pour les playoffs s’annonce au combien excitante. Personne ne parle des Spurs depuis le début de saison et ce serait une juste récompense de se qualifier au playin. C’est désormais à eux de faire le job vu la catastrophe ambulante qu’est l’équipe de Los Angeles.

Pourquoi Duke et North Carolina représentent la plus grosse rivalité de l’histoire du basket ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités