*
Connect with us

Actualités

Quand Chris Paul ne voulait pas se reposer à cause du respect qu’il porte à la NBA

Chris Paul a été l’un des grands bonhommes de la nuit. Déjà parce qu’il a pu tenir sa place mais aussi car il a enfin été bon, digne de son statut. Pas encore à 100% mais en progrès, il a enfin pu faire la différence pour le plus grand bonheur des Suns.

CP3 a fait son game : 18 points à 7/15 au shoot, 3 rebonds, 9 passes, 3 interceptions et 0 balle perdue. Meilleur marqueur, passeur, intercepteur chez les Suns. Difficile de faire mieux, surtout vu les conditions. Son discours d’après match était pour le moins inspirant. Il ne voulait pas être un poids pour son équipe et l’a dit à son coach. L’histoire est assez différente en saison régulière, il y a moins de pression de rater des matchs, vis à vis des playoffs. En SR, les joueurs peuvent se reposer, ne pas prendre de risques, surtout quand ils sont blessés ou pas à 100%. Ne parlez surtout pas de ça à Chris Paul. Sa philosophie de prolonger sa carrière, très peu pour lui. Il se voit comme un joueur rookie, un 12ème homme, qui doit prouver sa place encore et encore :

Durant la saison, J’ai dit à CP3 : « Chris, peut être que tu dois prendre quelques jours de repos pour reposer ton corps. » Il a répondu : « Velle, il y a trop de gens qui souhaitent être dans ma position et j’aime trop ce jeu pour être forfait. »

Ce témoignage provient de Levelle Moton, coach au lycée et surtout proche de Chris Paul. Ce qu’il rapporte étonne à moitié connaissant un joueur comme CP3, qui a une mentalité vraiment à l’ancienne. Son talent à passe, sa clutch attitude, son éthique de travail, sa nature compétitive… et sa mentalité, voilà ce que laissera l’héritage de l’ancienne superstar des Hornets. Toujours une envie de prouver qu’il ait fait une bonne ou mauvaise saison (ou plutôt une saison parsemée par les blessures), comme s’il était le dernier joueur de rotation. Cela a sans doute eu des répercussions sur son physique, notamment avec les blessures mais à l’image de Kobe Bryant, il est le genre de gars qui ne veut pas vivre avec des regrets.

Si seulement Chris Paul pouvait gagner un titre, il fait partie des légendes qui le méritent tant mais la loi du sport est parfois intraitable, même contre ceux qui respectent et aiment ce jeu plus que tout.

@thedailydunkfrL’interview de Chris Paul, un boss 🙌 #nba #basketball #motovation #playoffs #pourtoi

♬ son original – The Daily Dunk

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Monty Williams ne pouvait pas dire non : Chris Paul a supplié son coach de jouer le match 4

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités