*
Connect with us

Actualités

Les rivalités en playoffs n’existent pas qu’entre les joueurs : Chris Paul n’arrive toujours pas à encadrer Scott Foster

Source Photo : Sean M. Haffey/Getty Images

Le conte de fée entre Chris Paul et Scott Foster continue de s’écrire sur les parquets de NBA. Qu’il soit à Houston, à Oklahoma ou à Phoenix, le meneur ne trouve décidément pas le chemin de la victoire quand Foster arbitre le match. Sans parler de lui, CP3 s’est de nouveau plaint des décisions après la défaite des Suns à Los Angeles.

Déjà qu’il n’était pas épargné par sa blessure à l’épaule, Chris Paul a dû faire face à son némésis lors du Game 3 entre les Suns et les Lakers. Pas vêtu de pourpre et d’or, il a retrouvé Scott Foster, arbitre NBA avec lequel il n’entretient pas d’excellentes relations. CP3 reste sur 11 défaites de rang avec Scott Forster comme arbitre la rencontre. C’est loin d’être un hasard pour le meneur des Suns. Avec les Rockets, Foster lui avait écopé une faute technique dans les dernières minutes lors de deux matchs, le privant ainsi de ces fins de matchs coûtant la victoire à Houston. L’an dernier lors des playoffs dans la bulle, Paul disputait un match 7 crucial avec OKC contre les Rockets et ce même arbitre lui avait sifflé contre Chris Paul pour avoir gagné du temps, ce qui avait causé sa colère en après-match. Cette fois, il a décidé d’éviter les problèmes en ne citant pas son meilleur ennemi.

« On doit essayer de limiter leur nombre de lancers-francs. Ils ont tiré énormément de lancers-francs lors du dernier match et encore ce soir. Si j’avais dû parier, 11 matchs consécutifs… 11 matchs consécutifs. »

Critique à l’égard la distribution des fautes, les statistiques peuvent lui donner raison : 24 fautes et 18 lancers-francs pour les Suns contre 19 fautes et 30 lancers-francs pour les Lakers. Les faits de match n’ont pas joué pour les Suns puisque la franchise de l’Arizona avait les nerfs à vif en fin de rencontre. Devin Booker a été dirty en poussant Dennis Schroder. Il a écopé d’une faute flagrante amenant son exclusion. Jae Crowder l’a suivi dans le vestiaire attribuant un bilan de 4 fautes techniques pour Phoenix, alors que Montrezl Harrel est le seul à avoir été pénalisé d’une faute technique sans avoir posé le pied sur le parquet.

Conspiration ou pas, les comptes sont loin d’être réglés entre Scott Foster et Chris Paul. Le meneur des Suns vit déjà une série difficile, et un problème d’arbitrage pourrait complètement le sortir de la série.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Quand Chris Paul ne voulait pas se reposer à cause du respect qu'il porte à la NBA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités