Pluie de dollars cette nuit : Fultz, Anunoby, Isaac, White et Kennard tirent le jackpot
*
Connect with us

Actualités

Pluie de dollars cette nuit : Fultz, Anunoby, Isaac, White et Kennard tirent le jackpot

source image : wruf.com

Ce 21 décembre marquait la deadline pour signer les prolongations de contrats, certains ont touché le gros lot, les autres attendront la free-agency.

  • Luke Kennard : 64 millions de dollars sur 4 ans – Clippers

On l’avait pas vu venir celle là, à peine arrivé, déjà servi. Luke Kennard n’a pas joué un seul match pour sa nouvelle équipe, mais l’ancien shooteur des Pistons a signé sa prolongation pour un joli pactole. L’arrière de 24 ans touchera donc 64 millions dont 56 garantis. Les 8 millions restants représentent divers objectifs à atteindre pour les débloquer.

12ème choix de la draft 2017, l’ancien pensionnaire de Duke s’est rapidement fait une place en NBA grâce à son profil de shooteur pur. L’année dernière, il avait démarré sa troisième saison en trombe avant de chuter fin décembre suite à une blessure au genou. Il n’a pris part qu’à 28 rencontres mais avec presque 16 points de moyenne à 40% à 3-pts et 4.1 passes décisives, l’ami Luke a diversifié son jeu pour devenir plus qu’une menace extérieure.

  • Markelle Fultz : 50 millions de dollars sur 3 ans – Magic 

Tout comme Luke Kennard, Markelle Fultz va entamer sa troisième saison NBA, et pourtant il revient de loin. Promis à un avenir radieux du côté de Philadelphie, l’ancien 1er choix de draft a vécu un calvaire pour ses débuts. Ses soucis de santé à l’épaule l’ont écarté des parquets pendant un moment et lui ont fait perdre sa mécanique de shoot. Mentalement, Fultz en a pris un coup.

Tradé à Orlando en février 2019, il retrouve progressivement ses sensations terminant la saison dernière avec 12.1 points et 5.1 passes décisives en 28 minutes. C’est pourquoi le front-office floridien à décidé de miser 50 millions sur lui. C’est un contrat 2+1 puisque la troisième année est une team-option, le Magic garde donc la mainmise sur l’avenir du joueur. Markelle Fultz doit s’attendre à débuter les matchs avec le départ de D.J Augustin.

  • Jonathan Isaac : 80 millions de dollars sur 4 ans – Magic 

Le Magic ne s’est pas arrêté en si bon chemin en prolongeant Jonathan Issac sur les quatre prochaines années. Et à l’instar de son coéquipier, Isaac vit des débuts compliqués en NBA. Potentiel défensif effrayant du haut de ses 2m11, il était sur le point de s’imposer comme le maillon essentiel du cinq de Steve Clifford.

Avec 12 points à 47% aux tirs, 1.8 interceptions et plus de 2 contre par match, l’ancien pensionnaire de Florida State montait en puissance avant de subir une grave blessure au genou en janvier dernier. De retour dans la bulle, il est victime d’une rupture du ligament antérieur, sa saison est terminée, tout autant que la prochaine. Dans ce triste épisode de sa carrière, le Magic a prolongé sa fragile pépite au prix fort. Jonathan Issac a signé pour 4 années et 80 millions de dollars. Ca fait cher les 136 matchs en trois saisons. Espérons qu’il revienne plus fort afin de prouver l’étendue de son talent.

  • Derrick White : 73 millions de dollars sur 4 ans – Spurs 

C’est l’un des steals de la draft 2017. Choisi en 29ème position par les Spurs, Derrick White a réussi à se fondre dans le collectif de Gregg Popovich profitant des absences des uns et des autres. Arrière polyvalent, il tournait à 11.2 points, 3.3 rebonds et 3.5 passes décisives en 2019-2020. La franchise texane a donc décidé de miser 73 patates sur lui.

  • OG Anunoby : 72 millions de dollars sur quatre ans – Raptors 

A l’image de Derrick White, OG Anunoby est un steal de la draft 2017 (23ème). Le champion NBA 2019 est l’un des moteurs de la franchise canadienne grâce à ses qualités défensives et son shoot extérieur, on se rappelle tous de son tir au buzzer face aux Celtics en demi-finale de conf dans la bulle.

L’anglo-nigérian a mérité sa prolongation de contrat à hauteur de 72 millions de dollars. Il s’engage sur quatre ans, avec la possibilité de tester le marché en 2024. C’est une excellente opération pour les Raptors avec les départs simultanées de Marc Gasol et Serge Ibaka. OG Anunoby aura assurément plus de place pour s’exprimer et largement augmenter ses 10.6 points de moyenne.

Avec les signatures de Bam Adebayo, Jayson Tatum, De’Aaron Fox et Donovan Mitchell ont peut dire que le draft 2017 s’est régalée. En revanche, il faudra attendre pour Lonzo Ball, Lauri Markkanen, Frank Ntilikina ou encore John Collins. Ils seront tous free-agent protégés et entrent dans une saison charnière.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités