*
Connect with us

Actualités

La touchante histoire de Nicolas Batum et son papa

Source Photo : Getty Images

Hier soir, les Clippers se sont imposés face aux Mavs lors du Game 7 leur permettant d’accéder à la demi-finale. Précieux une nouvelle fois, Nicolas Batum renaît depuis son arrivée à Los Angeles. Epanoui avec la balle orange dans la cité des anges, tout n’a pourtant pas été rose pour Batman dans son enfance.

A 32 ans, Nicolas Batum a déjà bien roulé sa bosse dans le monde du basket. Le Français est en train de disputer la 13ème saison de sa carrière en NBA, 7 passées aux Blazers où il avait été drafté avant d’être échangé chez les Hornets pour le plus grand plaisir de Michael Jordan où il signe son premier gros contrat. Coupé en 2020 par Charlotte, il débarque à Los Angeles chez les Clippers pour la saison actuelle. Batum, c’est aussi l’Equipe de France. Capitaine depuis 2018, il a remporté de nombreuses médailles avec les Bleus dont l’or en 2013 lors de l’Euro. Bref, le Français a déjà réalisé une superbe carrière, et elle n’est pas finie. Pourtant, il aurait pu s’éloigner du basketball dès son plus jeune âge.

Nicolas Batum en NBA : 856 matchs, 11.3, 5.2 rebonds et 1 interception de moyenne par match

Quand il avait 2 ans, Nicolas Batum accompagnait sa maman pour aller voir un match de son papa, Richard Batum. Il provoque une faute en allant au panier, se présente sur la ligne de lancers-francs et s’écroule subitement sous les yeux de son jeune fils. Il est victime d’une rupture d’anévrisme et rejoint les étoiles alors qu’il n’a que 30 ans. Un traumatisme violent pour sa famille, qui s’inquiétait de voir Nicolas jouer au basketball après ce moment si difficile. Cependant, lui ne vit pas la chose de la même façon. Au lieu d’éloigner ce sport, il a décidé d’y consacrer sa vie pour poursuivre l’héritage laissé par son père et le rendre fier de là-haut.

Aujourd’hui, Nicolas Batum a montré ce qu’il était capable de réaliser et de laisser au basket. Malgré les moments difficiles où il a été critiqué notamment ces deux dernières saisons à Charlotte, il a toujours su rebondir, retrouver la force pour se rendre utile et continuer de jouer en NBA. Passé d’indésirable aux Hornets à élément clé des Clippers en conquête de titre, Batman pourrait bien réaliser le plus grand exploit de sa carrière et offrir à son père le plus beau des cadeaux.

Au-delà d’athlètes et de sportifs incroyables, les joueurs de NBA ont également un passé. L’histoire poignante et émouvante de Nicolas Batum l’a poussé à devenir un meilleur basketteur et un meilleur homme. Avec les Clippers, Batman peut désormais rêver d’être champion, l’accomplissement de toute une carrière.

Nicolas Batum cette saison avec les Clippers : 67 matchs, 8.1 points, 46% au tir, 40% à trois points, 4,7 rebonds de moyenne par match

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités