Connect with us

Vidéos

Monday Motivation : Nike fête la retraite de Kobe Bryant « Don’t Love me, hate me »

Monday Motivation : pour les vieux du site, vous connaissez déjà cette rubrique, pour les nouveaux, no problemo, on vous explique. Approchant l’été, la NBA nous manque (si le calendrier était d’une logique implacable) et surtout c’est l’off season pour beaucoup. En club ou pas, tout le monde essaye de se motiver à devenir plus fort au basket, ou tout simplement être en meilleure forme et le beau temps nous aide en ce sens. Quand vous êtes motivés, c’est facile mais ce ne sera malheureusement pas le cas tous les jours. Ainsi youtube peut être votre meilleur ami ! Chaque lundi, vous retrouverez ainsi une vidéo NBA pour se motiver tous ensemble et notamment découvrir les histoires de beaucoup de joueurs, qui sont partis de très loin et qui n’était pas finalement différent des gens « normaux ».

Aujourd’hui, à l’image de la semaine dernière, il ne s’agit pas d’un mix mais bien d’un spot publicitaire et une nouvelle fois, c’est Nike qui tape fort à l’époque. Nous sommes en Avril 2016, il y a 4 ans et cela coïncide avec la fin de la carrière de Kobe Bryant. Si on met Michael Jordan de côté, la légende de Los Angeles est sans doute le sportif le plus influent à avoir signé avec la marque à la virgule. Il a révolutionné à sa manière, le monde de la sneaker, pour le plus grand bonheur des basketteurs. Pour réaliser sa dernière pub en tant que joueur, il a montré tout son talent d’acteur Pas besoin de ralenti, pas besoin d’un budget impossible, seul un Kobe Bryant en noir et blanc a suffi, avec les souvenirs qui l’entourent.

Le Mamba est une véritable source d’inspiration et c’est ce qu’a voulu retranscrire Nike à travers son spot. On retrouve donc Kobe Bryant avec ses meilleurs highlights ainsi que ses moments auprès du public. Le natif de Philadelphie adore les histoires et arrive à choisir les bons mots pour inspirer :

« Tu m’aimes parce que je suis Kobe. Parce que je suis 5x champion NBA. Parce que je suis l’un des meilleurs de l’histoire. Mais tu ne devrais pas. Tu devrais me détester. Déteste moi car je te fais lever à 4 heures du matin. Car je te pousse comme personne ne le ferait. Déteste moi car ça demande de la grandeur. La grandeur demande tout. Aime moi, quand tu deviendras un grand. »

Dans le sport, peu de sportifs ont été une source de motivation comme Kobe Bryant. Grâce au monde d’aujourd’hui, de la portée des médias, le Mamba a pu parler à travers des vidéos, des réseaux sociaux, de la façon dont il s’entraînait et quand ce n’était pas lui qui évoque son éthique de travail, c’était ses coéquipiers et encore plus intéressant, ses adversaires. La relation du basket entre Kobe et le basket se résume seulement en un mot, la passion. Il voulait bien entendu tous les titres possibles, être l’un des meilleurs mais ce qu’il a guidé n’est pas l’envie de gagner ou toutes les choses futiles. C’est tout simplement l’envie de jouer, ce qu’il voulait faire à chaque seconde de sa vie. Un discours qui ne tiendra qu’à la fin de sa carrière, puisque dans le moment, il est difficile d’en profiter dans le feu de l’action. Voici ainsi comment on définit la maturité.

Kobe Bryant nous a quitté mais même en voyant ses highlights, les dessins des artistes dans la rue, sur des murs ou des playgrounds, cela semble être toujours irréalisable. Son défi était de représenter une idée, pour motiver et inspirer les gens. Il a plutôt bien réussi.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Vidéos