Connect with us

Vidéos

Bon anniversaire Richard Jefferson : les posters à Noël sur Kevin Durant ET Klay Thompson

Nous sommes le 21 juin et aujourd’hui, Richard Jefferson souffle ses 40 bougies. Il y a 4 ans, « Air Plane » réalisait un poster pas comme les autres sur le pauvre Klay Thompson… Juste après celui sur Kevin Durant. Un homme, un vrai !

Le match de Noël 2016 entre Cleveland et Golden State restera populaire, peut être même le plus populaire de l’histoire des matchs de Noël. Tout fut présent pour les spectateurs pour ce remake des deux dernières finales précédentes. Des maillots parfaits. Des superstars telles que Lebron James, Stephen Curry ou encore Kevin Durant. Le finish incroyable avec le shoot de la gagne de Kyrie Irving et la sensation que ces deux équipes n’avaient pas un niveau si éloigné. Malheureusement, le futur ne nous donnera pas raison. Mais durant ce match, Richard Jefferson lâche un sacré poster sur son lil bro, Klay Thompson et qu’il se rassure, il ne fut pas le seul.

Dans ce christmas day, « RJ » n’est pas forcément bon. Il shoote à un horrible 2/11 et rate ses 5 paniers à 3 points tentés. Golden State pense avoir le match en main avec 14 points d’avance dans le 4ème quart-temps et le momentum va changer de camp. Mais que ces deux paniers seront ravageurs… Il plante un premier poster sur Kevin Durant, main gauche s’il vous plait et le vieillard est tellement chaud, qu’il se permet de trashtalker le meilleur attaquant de la ligue. Quelques minutes plus tard, il refait le coup. L’action est différente pour cette phase de jeu, il met KD dans le vent sur son drive et explose Klay Thompson sur un immense poster. Le public que Q-Arena ne redescendra plus jamais. Le poster sur « Killa Klay » reste différent puisque quand ce dernier est arrivé en NBA lors de sa draft en 2011, Richard Jefferson était son « vétéran ». L’ancienne star des Nets l’a en quelque sorte formé, ce poster a ainsi un goût différent et il a pu le vanner dans le respect.

Richard Jefferson a eu une belle carrière. A peine arrivé en NBA, il a goûté coup sur coup, à la finale NBA, pendant deux saisons de suite. Rien de mieux pour rentrer dans le moule aux côtés de Jason Kidd, dans le New Jersey. Puis quand les cadres tels que Kenyon Martin et Kerry Kittles ont quitté les Nets, il devient un lieutenant de niveau All-Star, malgré aucune sélection. Le numéro 24 alignera plusieurs saisons à 20 points de moyenne. Sa carrière prend une tournure de journeymen et voyage aux quatre coins du pays, sans jamais avoir de réel succès collectif, avant Cleveland en 2016. Il terminera sa carrière chez les Nuggets tranquillement, avant d’être un super commentateur chez Yes, la chaîne locale des Nets puis prend du galon à ESPN.

On peut dire qu’il a eu une belle carrière, en ayant eu presque tous les rôles et son « après NBA » se déroule plutôt bien et ce n’est encore que le début. Bon anniversaire Richard !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Vidéos