*
Connect with us

Actualités

Match référence pour le jeune joueur de 19 ans : Théo Maledon a déjà montré son talent de joker !

Source photo : USA TODAY

Evan Fournier n’était pas là, la faute à un dos d’un pépé de 60 ans. En attendant qu’il se repose, la plus belle calvitie NBA a pu compter sur Théo Maledon pour représenter les couleurs bleu, blanc, rouge, au détriment du Magic.

Si les ricains n’ont pas fait attention, ça a été une immense surprise de voir  Théo Maledon drafté si bas. De l’avis de Tony Parker, il aurait dû être un lottery pick. De notre côté, on l’aurait plus vu vers les 20èmes choix mais le bilan est le même, Théo a été drafté bien trop tard. Contrairement à Killian Hayes, le jeune joueur de 19 ans vient en NBA avec une envie de prouver et il l’a déjà fait en pré-saison avec une pointe au-dessus des 20 points. Son rôle est assez précis, il a quartier libre pour shooter mais doit aussi mener le jeu. Pour l’instant, ça rentrait pas, il shootait aux alentours de 30% avant cette nuit. Toutefois, en seulement 4 matchs joués, les pourcentages peuvent gonfler en une ou deux rencontres. C’est un peu ce qui s’est produit cette nuit : 12 points à 5/7 au shoot, 3 rebonds et 4 passes décisives. Le cochon s’est même targué d’avoir planté un buzzer beater. Quelques erreurs de rookies sur des turnovers et pour le reste, rien à dire ou presque. Il a le basket dans le sang, il sent les matchups favorables, notamment sur les switchs en P&R, le joueur de banc sait aussi driver, bien que sous pression le meneur doit progresser et est doué au shoot extérieur. Les matchs lui donneront de l’expérience mais son rôle de joker lui colle déjà à la peau avec une agressivité déjà notable.

On parle beaucoup de Théo Maledon et il le mérite avec son match mais attention, le Thunder dans sa globalité est vraiment kiffant. Cela va être dur d’aller en playoffs. Néanmoins, voir Shai Gilgeous-Alexander s’éclater dans son rôle de franchise player et option numéro une, est un réel plaisir et intéressant à observer vu l’envergure de la mission. Saura t-il l’être à l’avenir ? C’est toute la question. Auteur de 16 points et 7 passes, il a pu compter sur Al Horford dans la dernière minute. L’ancien intérieur des Sixers réussit à lâcher un énorme 3 points à la Kevin Durant, pour forcer la décision. Orlando a bien tenté le coup avec Nikola Vucevic et Terrence Ross on fire. Dommage pour eux que le banc adverse a eu une certaine réussite au shoot et avait gardé un matelas d’avance avant que les starters se chargent de la sentence finale.

Ce n’est que 5 matchs et Oklahoma City a pourtant un bilan de 2 victoires pour 3 défaites. L’évolution du Thunder et bien sûr de Théo Maledon sera à surveiller de très près.

Théo Maledon fait danser Cole Anthony pour planter le buzzer beater !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: En avance sur la concurrence : quand Théo Maledon joue en Nationale 1 à 14 ans...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités