*
Connect with us

Actualités

Luka Doncic en 3 quart-temps, c’est quand même une masterclass : 34 points, 13 rebonds, 9 passes, quelle facilité…

C’était le premier match de la soirée avec les 769 rencontres annulées. Dallas l’a emporté sur le score de 104 à 93. Charlotte s’est vraiment bien battu mais en face, l’équipe était réglée et bien plus en forme que le match « aller ». Luka Doncic en a profité pour prouver que son retour était déjà acté. Le fantôme du début de saison n’est plus là, le slovène a montré son réel niveau de jeu et entraîne dans son sillage toute l’équipe. Kristaps Porzingis en a profité pour faire du très sale cette nuit pour son 1er match en presque 6 mois.

Attention à Charlotte ! C’est ce qu’a dû dire Rick Carlisle pendant la causerie. Les Hornets étaient l’une des équipes les plus chaudes du moment. Un Lamelo Ball juste dans son jeu, Gordon Hayward on fire et Terry Rozier impactant. Il est peu de dire que Dallas ne prenait pas ce match à la légère. Kristaps Porzingis ouvre sa marque personnelle d’un 3 points à 10 mètres. La suite ne sera que récital et on a pu voir l’équipe des Mavericks de l’an passé. Un flow naturel en attaque, un partage du ballon et pourtant, ce n’est pas ça qui choque le plus chez les Mavs. Leur défense est réglée comme lorsqu’on éteint son réveil dès qu’il sonne pour le régler 10 minutes plus tard. C’est un domaine que Dallas souhaite améliorer et cette nuit, une énorme prestation à ce niveau. En construisant une bonne avance, Luka Doncic se charge de garder un écart. En seulement 3 quart-temps, le jeunot a des stats de superstar : 32 points, 12 rebonds, 8 assists, 4 contres et 2 interceptions…

Et justement, parlons en de ce 3ème quart-temps. C’est vraiment à ce moment là que Luka Doncic explose. Charlotte ne peut que constater les dégâts. Le ROY 2019 est tout simplement trop fort et la blessure de Gordon Hayward ne va rien arranger. Dans ce laps de temps, il est responsable de 61.9% des points de son équipe. 11 points, 1 passe et 2 points crées par une passe « indirecte » de sa part. Il rentrera dans le 4ème quart-temps pour soigner ses stats mais n’arrivera pas à atteindre le triple-double. Tim Hardaway Jr a été un peu maladroit à 3 points mais a été un détonateur en 1ère mi-temps, notamment grâce à un dunk rageur. Côté Hornets, la marché était trop haute et l’intensité aussi. Terry Rozier aura été le seul à assurer son statut avec 18 points. L’adresse à 3 points habituellement au rendez-vous, a tout simplement tué les espoirs des hommes de James Borrego. Bien qu’il n’ait pas retrouvé son niveau, Porzingis a des bras tellement longs qu’il gêne l’attaque et sa capacité à shooter change le schéma défensif. Le coach de Charlotte a avoué être surpris. On terminera par la belle note pour Rick Carlisle, il a gagné 800 matchs en carrière et ne se congratule pas mais remercie les proprios et les joueurs « exceptionnels » qu’il a eus pendant sa carrière : « C’est juste un privilège d’être un des 30 gars à coacher dans cette grande ligue. »

36 points, 13 rebonds, 9 passes, 4 contres (record en carrière), 2 interceptions, 14/25 au shoot et 5/9 à 3 points. Luka Doncic a vraiment assuré et depuis qu’il est arrivé en 2021, il atteint les plus de 30 points par match, preuve que son niveau est retrouvé. Petite ombre au tableau et c’est toujours la même, le lascar s’entête encore avec les arbitres. On peut le comprendre mais en playoffs, les fautes non sifflées seront nombreuses. A lui de faire un meilleur job à ce niveau. C’est son seul défaut, voilà à quel point il est parfait.

Malika Andrews, superstar de la bulle : de la dépression à tête d’affiche à ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Luka Doncic répond au chambrage des Mavs : le jeunot a une vraie culture basket !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités