Connect with us

Actualités

Les Raptors n’y arrivent pas, Kyle Lowry : « nous n’avons rien »

Source photo : Raptors HQ

Alors que nous sommes habitués à une grosse défense et un beau partage du ballon, les Raptors sont à contre-sens en ce début de saison. Toronto fait tout l’inverse de ce que la franchise faisait l’année dernière, et forcément, ça donne des défaites.

Après une énième défaite contre Boston (sans Marcus Smart, ni Kemba Walker), la cinquième en six rencontres, les Raptors pointent à l’avant dernière place la conférence Est. Un classement assez inhabituel pour Toronto, mais qui correspond néanmoins actuellement avec le niveau de jeu proposé par Nick Nurse et les dinosaures. 

Certes les Raptors sont délocalisés et le calendrier n’a pas été le plus facile, mais Toronto n’est tout simplement pas à son niveau entre un Pascal Siakam n’assumant pas son statut, un Aaron Baynes ne faisant pas le poids, un banc pas assez productif et une défense perdue, tout échappe aux coéquipiers de Kyle Lowry

Justement, le meneur est l’âme, les cœur, le leader, les cojones et tout ce que vous voulez de cette équipe, alors, c’est lui qui a pris la parole suite à la nouvelle défaite face à Jayson Tatum qu’ils n’auraient jamais laissé à 40 pions il y a un an. Afin de casser cette mauvaise dynamique, Kyle Lowry remobilise ses troupes et demande de la sérénité

Nous avons besoin d’être un peu plus courageux, d’être un peu plus durs, d’être un peu plus méchants et avoir un peu plus d’assurance en nous. Actuellement, nous en avons aucune. Nous n’avons rien. Il n’y a rien pour nous. Les équipes nous regardent : ‘Ok, allons les manger’. Ce n’est pas un bon sentiment.

Pour évacuer tous les mauvaises ondes, les Raptors vont partir de l’autre côté des Etats-Unis, avec un road-trip de quatre rencontres à leur portée. Enfin, si Toronto joue dans son état normal. Car en ce moment, Phoenix est au dessus, Sacramento n’a pas dit son dernier mot, Golden prend confiance et enfin Portland est capable du meilleur. En résumé, le timing n’est pas le plus fou.

Les Raptors peuvent trouver des excuses (localisation, calendrier) mais Toronto a toujours été capable de s’en sortir face à l’adversité. Et justement, la franchise Canadienne doit se relancer sur la cote Ouest après ce début de saison loupé.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités