Connect with us

throwback

Les moments les plus marquants de la saison : Jimmy Butler choque le monde en s’entraînant à 3 heures 30 du matin

Source photo : Heat Nation

La saison est terminée, de quoi revenir sur un exercice qui a été inoubliable. The Daily Dunk revient ainsi sur les meilleurs moments de l’exercice 2019-2020 mais aussi les plus tristes et il y a de quoi dire, sur et en dehors des terrains. La saison a marqué de son empreinte.

En arrivant à Miami, beaucoup de doutes subsistaient autour de Jimmy Butler. Réputé alors comme un tueur de vestiaires, les analystes pensaient que cette signature n’allait rien donner, une 8ème place à l’est, au grand maximum. L’histoire allait être toute autre et s’il a raté le début de saison, puisque sa compagne attendait un enfant, la star du Heat a fait grand bruit dans les médias.
Erik Spoelstra disait de son nouveau joueur qu’il avait une éthique de travail de « Hall Of Famer ». Pour preuve, Jimmy Butler se pointait à la salle à 3 heures du matin !! Soit 7 heures avant le début du 1er entrainement. Faut-il rappeler que c’était à l’heure des training-camps, soit les entraînements les plus physiques et intenses de la saison, encore plus à Miami. Le ton était donc donné pour la saison à venir.

Le joueur gueule souvent mais sait aussi montrer par l’exemple. Il a su inspirer ses collègues puisque Meyers Leonard et Bam Adebayo ont décidé de faire de même, à l’image de Tyler Herro, en se pointant à l’entraînement en pleine nuit, comme leur leader. Jimmy Butler a établi des nouveaux standards, ce qu’allait être un super exercice. Jimmy rapportait qu’il s’entraînait de cette manière, pour se sentir tel un joueur qui joue dans la 3ème équipe.
Miami a réussi à faire une bonne pioche avec Jimmy Butler et il justifie plus que jamais, son contrat, bien qu’il ne score pas les 30 points par match, dans une NBA où les chiffres sont scrutés de toute part. Le Heat sait comment établir une culture pour gagner et ça passera avant tout par une éthique de travail irréprochable.

Sacré Jimmy Butler, en début de saison personne n’y croyait pas vraiment à part lui. Kevin Love ne comprenait pas pourquoi d’ailleurs, pour lui la saison est trop longue pour se lever à 3 heures du mat’. On voit la différence entre Cleveland et Miami en fin de saison…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in throwback