*
Connect with us

Actualités

Les Mavs n’ont fait que lutter : Lebron James, Anthony Davis et leurs potes bien trop nombreux pour Luka Doncic

Source photo : Twitter Lakers

Et un autre match, un autre blowout. C’était malheureusement le thème de la soirée et la rencontre entre Dallas et Los Angeles n’a pas échappé à la règle. Lebron James n’a pas eu à forcer son talent, idem pour ses collègues.

L’an passé, les Lakers n’avaient jamais perdu deux matchs de suite. Ils auraient déjà pu perdre « ce record » cette saison. Fort heureusement, ils ont mis la manière après la défaite contre les Clippers. La bande de Lebron James a fait fort et a impressionné. Entre efficacité, défense (par séquence), collectif, agressivité et parfois même petite insolence à l’image des shoots n’importe nawak de Bron, les Lakers ont bien eu le droit de s’amuser. Dans un premier temps, il y a match entre les deux équipes. Luka Doncic « change » un peu son jeu, étant pris en défense par Dennis Schroder, il décide très souvent de le poster, pour servir ses shooteurs, à cause des prises à 2. Mais de l’autre côté du terrain, ça ne suit pas vraiment surtout que Lebron James attaque quasi sur toutes les possessions, son adversaire direct. Le numéro 23 terminera à 22 points, 7 rebonds et 10 passes.

Les Lakers provoquent un écart dès le 2ème quart-temps. Et que l’équipe a été prolifique offensivement avec une efficacité diabolique 56% au shoot et 48% à 3 points (19 rentrés). Anthony Davis finit meilleur marqueur avec 28 points mais ce sont surtout les seconds couteaux qui se monteront impressionnants. Montrezl Harrell plante quasi la totalité de ses 22 points en seconde mi-temps. Malgré un petit run dans le 4ème quart-temps, le match est tué quasiment à la pause. Lebron James résume assez bien la nouvelle force de son équipe : « Nous avons la possibilité d’avoir 4, peut être 5 gars qui peut scorer 20 points chaque soir. Tant que nous défendons et que nous sommes efficaces, c’est beau à voir. » Si on met de côté le sportif avec des matchs à sens unique, il est vrai que de voir la variété de l’offense des Lakers avec des joueurs capables de catch & shoot, d’autres de slasher et certains de finir, c’est assez agréable à regarder.

Dallas n’a pas d’excuse. Si une équipe est en manque de talent offensif, elle doit défendre. Rick Carlisle veut faire de sa franchise, une des meilleures en défense, il va falloir se mettre au diapason. Manque de dureté évidente et pour résumer tout ça, le 0 pointé en seconde chance, quand les Lakers ont inscrit 35 points dans ce domaine. Puis se prendre presque 140 points, c’est un peu gênant. Certes, Kristaps Porzingis n’est pas là mais il faut donner le ton de l’autre côté du terrain. C’est surtout une question d’efforts quand on regarde leur match. Commencer par 2 défaites n’est pas idéal, surtout à l’ouest mais la saison est longue. Luka Doncic a tout de même trouvé le moyen pour scorer 27 points et va devoir inspirer ses coéquipiers pour gagner au plus vite.

C’était censé être le GROS match de la soirée et à l’image des autres, il fut décevant. Lebron James a pensé à faire rigoler la foule avec un bon airball, c’est tout ce qu’on retiendra…

Oublier Stephen Curry dans le corner, un crime : Kelly Oubre Jr a brisé des cœurs cette nuit

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités