Les Celtics commencent enfin leur saison : 38 points pour Jayson Tatum et 8ème victoire de suite pour les siens !
*
Connect with us

Actualités

Les Celtics commencent enfin leur saison : 38 points pour Jayson Tatum et 8ème victoire de suite pour les siens !

On s’inquiétait pour les Celtics qui n’arrivaient pas à enchainer depuis le début de saison. A l’image de beaucoup d’équipes, l’infirmerie ne désemplissait pas mais depuis un mois, ça va mieux. Cette nuit, c’est l’inévitable Jayson Tatum qui s’est énervé. Dommage que son fils n’était pas d’humeur à vouloir regarder le one man show de son père car ça valait le coup. Peu à peu, Boston monte au classement et commence à faire peur !

Ce n’est pas le genre de match où Boston a dominé de la tête et des épaules, bien au contraire, les Celtics se sont fait manger en début de rencontre. Est-ce que Boston est troublé car les Patriots ne sont pas au Superbowl ? Peut être. 17 points inscrits seulement dans le 1er quart-temps contre 29 points pour les Hawks. Les coéquipiers de Trae Young sont dedans mais au retour de vestiaire, la défense lâche prise et ils encaissent 42 points. Symbole de cette chaleur au shoot, Jayson Tatum, qui plante 38 points. La 2ème mi-temps est clairement dominée par les locaux. Jayson Tatum ajoute 10 rebonds. Il est bien aidé par Robert Williams : 10 points et 14 rebonds, Jaylen Brown et ses 17 points ainsi que Marcus et ses 13 unités. Dans le seul 3ème quart-temps, JT inscrit pas moins de 16 points et permet de construire cette avance, qui s’avérera rédhibitoire. Trae Young a tenté tout ce qu’il fallait mais l’adresse a fini par le quitter. Avec 30 points et 10 passes, il n’a pas grand chose à se reprocher. A partir du moment où le match devient un match d’attaque, il a dû ressentir l’absence de son lieutenant John Collins. Aucun joueur du 5 de départ n’a dépassé les 10 points. Il n’y a d’ailleurs que Deandre Hunter qui a réussi à les atteindre. Avant de rentrer au vestiaire à la mi-temps, les Hawks menaient de 10 unités :

« Je pensais que dans le 3ème quart-temps, nous avons été distraits par l’arbitrage. Ils nous ont mis dans la pénalité assez vite et ils ont mis 42 points dans le quart-temps. » Coach d’Atlanta, Nate McMillan

Même son de cloche pour Trae Young en conférence de presse parce qu’il a déclaré que son équipe jouait bien en première mi-temps et il avait raison. Ils se sont enfermés par la suite dans un faux rythme et n’ont jamais pu répondre face aux assauts de Jayson Tatum, d’autant que les Celtics étaient devenus assez agressifs, Atlanta n’a jamais su matcher avec l’énergie adverse. Ils ont bien essayé de revenir dans ce fameux 3ème quart-temps mais Tatum a toujours rentré le panier important. La défense a aussi fait la différence car même sans John Collins, Atlanta est capable de faire des cartons mais pas cette fois. Boston joue un sacré basket en ce moment et engrange leur 8ème victoire de suite. Il s’agit de la plus grande série de victoires d’Ime Udoka et ça doit lui faire plaisir de grimper au classement. Pour l’instant ils ont « quitté » le playin et se retrouvent à la 6ème place. Le coach de Boston a en plus pu compter sur le très bon match de Derrick White, performant depuis son arrivée. Il faut dire que les deux hommes se connaissent, ils ont pu pas mal traîner du côté des Spurs.

Le meilleur moyen de se tester, c’est d’affronter les meilleurs n’est ce pas ? Ca tombe bien, ils jouent les Sixers dès demain et histoire de rajouter du piment à cette confrontation et rivalité, James Harden pourrait être de la partie pour le plus grand bonheur des fans.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Une simple formalité pour les Celtics : le coup de balai propre et efficace pour dégager les Nets, merci Jayson Tatum et compagnie !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités