Connect with us

Actualités

Lebron James n’a pas voulu entendre les explications de Kyrie Irving : « Tu te fais frapper quand tu ne t’y attends pas »

Lebron James aime d’un amour fou Kyrie Irving et ça n’a pas changé depuis le temps. Le considérant comme son petit frère, il le connait depuis ses années lycée et se dit navré comment leur relation s’est détériorée. Encore aujourd’hui.

Quelques mois plus tôt, Kyrie Irving avait évoqué son meilleur pote Kevin Durant. Durant l’enregistrement d’un podcast, il avait déclaré que pour la première fois de sa carrière :  « Cet enfoiré [Kevin Durant] peut mettre aussi des shoots[en fin de match]. » Autrement dit, il n’a jamais eu de coéquipier plus clutch que lui. Ce fut durant les finales NBA et à ce moment là, Kyrie Irving ne savait pas que cela ferait autant de bruit (enfin si). Véritable shot à Lebron James ou simplement exagération ? Le meneur de jeu des Nets s’est empressé de clarifier sa déclaration à travers une vidéo sur instagram. « Pourquoi on doit toujours opposer les bros ? Pourquoi ? Si je m’adresse à quelqu’un, je vais dire son nom. N’écoutez pas les fausses histoires qu’on vous raconte. Laissez les gens vivre leur vie[…] Mais on vit dans une société de clics à p*te et tout prend des proportions démesurées. C’est du divertissement ! Je ne vais plus laisser ça me mettre contre qui que ce soit. » Dans l’émission de Road Trippin’ avec Richard Jefferson, Channing Frye et Allie Clifton, Lebron James s’est dit blessé de part la 1ère déclaration de Kyrie Irving, en ne tenant pas compte de ses explications et on peut le comprendre avec le timing foireux au possible :

« Je me suis dit merde. J’ai appelé mes gars pour qu’ils me donnent tout la retranscription et j’ai tout lu, je me suis merde. C’était pas du genre « Oh tu déconnes ». J’ai rentré des shoots de la gagne toute ma vie. Ce n’était pas ça. Je me suis dit merde parce que j’ai joué avec Kyrie pendant 3 ans. Tout ce temps, je me souciais de lui pour qu’il soit un MVP. Je me souciais que de son succès. Et ça n’a pas marché. Ca n’a pas marché. Et nous avons pourtant été capables de gagner le titre. C’est le truc le plus fou. Nous avons été capable de gagner le titre et nous n’avons jamais pu, sans jamais parvenir à coller ensemble. Mais je me souciais avant tout de son bien être sur et en dehors des terrains. Et ça m’a touché un peu. »

Imperméable aux critiques habituellement, Lebron James a été vexé et on le sent à son ton employé et ses mots choisis. Kyrie Irving a été ingrat de sortie une telle dinguerie en pleine finale NBA :  « Merde, tu te fous de moi là ? C’est un putain de timing. » Le rookie de l’année 2012 aurait dû savoir que les perturbateurs sont déjà assez nombreux en finale. Néanmoins, ses « excuses » n’ont aucunement touché Lebron James à l’époque, pour preuve, il n’en a pas tenu compte. C’est en tout cas triste de voir que le meneur de jeu des Nets et l’ailier des Lakers n’aient jamais pu atteindre leur plein potentiel. Lebron James n’a jamais défendu un joueur comme il l’a fait avec Kyrie Irving, bien avant des années à Cleveland. Le quadruple champion racontait à Dwyane Wade qu’un jour ou l’autre, Kyrie Irving serait un MVP. A cette époque, Uncle Drew n’avait que 22 ans, c’est dire la confiance aveugle qu’avait Bron en Ky. Il était plus qu’un coéquipier, il était devenu un ami à tel point que Bronny l’avait pris pour modèle :

« Ky est l’un des joueurs les plus talentueux avec lesquels j’ai joué de ma vie. Le gamin – je ne veux même pas l’appeler » gamin « . Ce n’est plus un enfant, mais à l’époque, il l’était. C’était un jeune enfant qui grandissait et les dingueries dont il était capable que je n’avais jamais vu auparavant. J’avais tellement confiance en lui. En fait, j’ai dit à Kyrie, je lui ai dit à un moment donné, alors que nous jouions ensemble, que si tu n’étais pas MVP, c’était car tu n’étais assez mis en avant. Parce que c’est à ça point que je croyais en lui. ».

« Tu te fais frapper quand tu ne t’y attends pas. » Lebron James parle avec le cœur quand il évoque Kyrie Irving. Le meneur a décidé de zapper les médias pendant le training camp et souhaite que son jeu parle pour lui. Mais à un moment donné de la saison, il sera obligé de répondre à des médias qui ne lâcheront pas l’affaire vis à vis de cette réponse de Lebron James.

Scottie Pippen est « poliment » furieux contre Michael Jordan à cause de The Last Dance

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités