*
Connect with us

Actualités

Scottie Pippen est « poliment » furieux contre Michael Jordan à cause de The Last Dance

Source photo : Chris Elise/NBAE/Getty Images

The Last Dance a fait couler beaucoup d’encre, pas uniquement chez les ennemis mais aussi dans son propre camp. Michael Jordan a reçu un coup de fil de Scottie Pippen et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ailier était énervé.

Michael Jordan a beau être le meilleur joueur de son ère, Scottie Pippen n’était pas mal dans son genre. Numéro 2 de l’équipe, beaucoup le voyaient ou le voient encore comme simple « All-Star ». « Da Pip » était clairement une superstar et ce, des deux côtés du terrain. Dans The Last Dance, en plus de jouer le rôle du larbin, Pippen est qualifié comme un joueur égoïste, pendant que Michael Jordan s’adule lui même. Dans un premier temps, Scottie Pippen avait déclaré qu’il s’en moquait complètement. Selon ses propres dires, ça s’est passé plus de 20 ans auparavant, pourquoi encore s’en soucier ? Une version difficile à croire, il s’agit sans doute des meilleures années de sa vie. A travers un entretien avec le journal « The Guardian », le numéro 33 légendaire des Bulls est revenu sur sa version :

« Je ne pensais pas que ces choses ressortaient du documentaire. Je pensais qu’il s’agissait davantage de Michael essayant de s’élever et d’être glorifié [la série était coproduite par la société Jordan’s Jump 23]. Je pense que cela s’est aussi retourné dans une certaine mesure en ce sens que les gens ont eu la chance de voir quel genre de personnalité Michael avait.

Je lui ai dit que ça ne m’avait pas vraiment plu. Il l’a accepté. Il m’a dit : « Tu as raison ».

Finalement, c’était peut être digne de Michael Jordan. Sa personnalité un peu tyrannique et de moi je. Le documentaire est sans doute le meilleur de l’année, surtout quand on pense à la période où il est sorti. Cependant, il y a eu beaucoup de narcissisme malgré les supers passages sur les différents acteurs de cette dynastie. Mais c’est aussi le jeu de la NBA. Une ligue US portée par la personnalité des joueurs, parfois le drama et surtout l’esprit de compétition d’un tel ou un tel. C’est la raison pour laquelle tout le monde a regardé ce documentaire, porté vers le « grand public ». S’il y avait eu moins de Michael Jordan, on aurait pas vraiment reconnu le personnage et il a été produit pour une raison : comprendre et connaître Michael Jordan, avec les images, les interviews mais aussi lire entre les lignes de sa personnalité parfois très dure.

Le plus remarquable dans ce documentaire, c’est de voir à quel point les images sont nombreuses, à une époque qui semble lointaine. Imaginez le boulot qu’on pourrait faire avec les ustensiles de 2020. On espère que des Lebron James ou Stephen Curry préparent des cachoteries pour dans 20 ans.

Quand Stephen Curry a renoncé à jouer en équipe 1ère au lycée à cause des critiques sur son physique

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités