*
Connect with us

Actualités

Quand un joueur peut recevoir une faute technique ?

Source photo : ABC30

Rien de tel que de réviser les règles avant de commencer une toute nouvelle saison NBA. Aujourd’hui on évoque les fautes techniques, qui sont plus que jamais d’actualité. The Daily Dunk revient plus précisément sur comment un joueur ou même un coach peut en recevoir.

Les temps-morts trop longs

Envie de se faire une petite série Netflix pendant un timout ? C’est ce que disent les fans NBA quand ils regardent un match. C’est d’autant plus vrai lors des matchs à la télé nationale (temps-morts plus longs et temps-morts « obligatoire à cause de la TV), à tel point qu’ils semblent durer plusieurs minutes. Cependant un coach peut recevoir une faute technique, si le temps mort traîne sur la longueur. Parfois même, les arbitres décident de jouer avant même qu’une équipe revienne sur le terrain.

Delay Of Game

Le temps est compté en NBA. Un match dure normalement 48 minutes sans prolongation. Mais en réalité il dure en moyenne entre 2 heures et 3 heures. Et quand Chris Paul est dans la place, cette horaire est souvent explosée. On est mauvaise langue, toutefois, il fait partie de ces gars qui ont la manie de ralentir les matchs de toutes les manières possibles. Par exemple en gardant la balle en mains après un panier, ce qui lui vaut parfois de s’embrouiller avec tous les joueurs adverses en même temps. Depuis les années 2010, les arbitres sont autorisés à mettre un avertissement en cas de « ralentissement volontaire. » Après cet avertissement, l’arbitre peut décider d’asséner une faute technique.

Les remplacements illicites

Cela n’arrive que très rarement. Quand un joueur remplace un autre joueur en cours de match, il doit absolument s’enregistrer à la table de marque. Dans le cas contraire, il peut recevoir une faute technique. Quand des types qui veulent absolument jouer en jogging ou en se trompant de short, ils n’ont pas de fautesm technique, on se moque juste d’eux, n’est ce pas Mike Beasley ?

Vince Carter et Kenyon Martin pleurent

C’est sans doute la partie la plus ridicule sur les fautes techniques et ça enlève toute la passion du jeu. Lorsqu’un joueur lâche un tomar et décide de s’accrocher de manière excessive, il peut recevoir une faute technique. Si Vince Carter a connu cette époque en fin de carrière, ce n’était pas le cas de Kenyon Martin, qui lui voulait arracher le cercle à chacun de ses dunks. Néanmoins, si c’est pour éviter une blessure, il le peut. Bizarre *Thierry Henry Voice*.

Parler bien et s’habiller avec classe

Un peu plus de logique cette fois. Si un joueur ou un coach insulte un arbitre ou s’embrouille avec ce dernier, il peut recevoir une faute technique, quand bien même il ne lui ait pas donné un avertissement au préalable. Il en va (logiquement) de même pour les bagarres. Quand un joueur ne rentre pas son maillot dans son short, il reçoit une faute technique, Chris Paul, encore lui, nous l’a prouvé la saison passée.

Vous savez tout sur les fautes techniques et comment en recevoir. Pour en savoir plus sur la naissance des suspensions sur le long terme, remercier Rasheed Wallace. Sans doute que dans 10 ans, il faudra réécrire ses règles.

Lebron James n’a pas voulu entendre les explications de Kyrie Irving : « Tu te fais frapper quand tu ne t’y attends pas »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités