*
Connect with us

Actualités

Lebron James était de retour dans son royaume : 46 points à 19/26 au shoot, 7/11 à 3 pts, 8 rebonds, 6 passes et la performance clutch !

Il a fait le coup à Miami, il le refait à Cleveland. La légende parle pour les légendes justement. Quand une superstar revient « à la maison », elle performe bien plus que les autres matchs, entre nostalgie, sentiment de revanche ou tout simplement rafraichir les mémoires. Lebron James l’a prouvé cette nuit en écrasant tout sur son passage et nul doute que le joueur est le meilleur joueur du monde. Dommage pour Cleveland, qui a tout sauf démérité en luttant jusqu’à dans les dernières minutes de la rencontre.

Le ton était donné pour le 1er quart-temps. Lebron James est giga énervé d’entrée en scorant dès qu’il le peut : 17 points pour le bougre et bien qu’il rate ce panier, le capitaine des Lakers se permet de tenter un fadeway à une jambe à 3 points. Merci pour le respect. Il a score énormément cette nuit mais c’est pas vraiment le genre de match où James porte son équipe. S’il shoote, c’est car il le veut bien, le natif d’Akron est tout simplement chaud et historiquement, ce n’est pas facile de trouver une rencontre avec une adresse lointaine aussi parfaite. Car on ne parle pas uniquement de paniers à 3 points, le quadruple MVP shoote de bien plus loin que la ligne des 7.23 mètres. Il faut bien shooter pendant que Anthony Davis est retourné dormir. Il ne faut pas trop lui en demander, auteur d’un excellent match de retour à la maison, A.D a voulu montrer le chemin à Lebron James qui rentrait à son tour dans son Ohio chéri. Cleveland revient dans le 3ème quart-temps sous l’impulsion d’Andre Drummond et son physique, sans oublier d’évoquer l’adresse de Cedi Osman, quand arrive le dernier quart-temps…

L’ouragan débarque à Cleveland et se nomme Lebron James. En « toute logique », Lebron James aurait dû se diriger vers un match à une trentaine de points. Mais la logique n’existe pas chez Lebron James. Cleveland marquera 19 points dans le dernier quart-temps. Le MVP des finales 2020 ? 21. Et oui, il a « outscore » son ancienne équipe. S’il commence tout doux pour débuter le quart-temps du money-time, le contre sur Collin Sexton prouve que l’intensité monte d’un cran. Après avoir inscrit 6 points, il faut véritablement attendre les 4 dernières minutes pour voir le monstre en marche. L’homme qui est dans la ligue depuis 18 ans, plante un panier du logo. Dans ces fameuses 4 minutes (et 41 secondes), le quadruple champion NBA inscrit la bagatelle de 15 points !!! Comme un symbole, son dernier shoot pour tuer le match aura lieu sur une action typique Kobe, ligne de fond…

Impossible de lutter dans ces conditions, Lebron James était tout simplement en mission pour arracher la victoire. Frank Vogel a indiqué que ses joueurs auront un jour de repos, pour que chacun puisse gérer au mieux ce 26 janvier 2021 tant attendu, malgré nous, par la planète basket. Les Angelinos pourront dormir le cœur un peu plus léger, alors qu’une journée difficile les attend.

Lebron James du logo pour briser le cœur de Cleveland : les Cavs ne savent trop bien comment marche leur héros

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Dwyane Wade dévoile son "prime" Lebron James : les chiffres ne disent parfois pas tout

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités