Connect with us

Actualités

Le magnifique discours de Josh Giddey : le jeune joueur parle déjà comme un grand leader

NBA – le Thunder a été le premier héros de la soirée. Le match face aux Knicks a été intéressant et ce fut l’occasion de rappeler à tout le monde que Josh Giddey a la tête sur les épaules malgré son jeune âge. Peu importe les blessures, ce groupe est sur la même longueur d’onde.

Plusieurs stars dans la première rencontre de la soirée et tout naturellement, on commence par Josh Giddey. 2ème passage au madison square garden et 2ème triple-double, ça vous pose les bases du bonhomme. On dit souvent que les stars se subliment quand elle se rendent dans la Mecque du basket. Le joueur du Thunder termine à 24 points, 12 passes et 10 rebonds. Pour remonter à un tel record, il faut revenir à un certain Wilt Chamberlain, ça pose les bases du bonhomme. Ils sont désormais seulement 2 à avoir réalisé 2 triple-doubles pour leurs deux premières venues à la grosse pomme. Le joueur peut se dire fier mais avant même de parler de sa performance, il veut rappeler à tout le monde que le basket est avant tout un sport d’équipe et ça c’est très fort tout de même de penser ainsi à un si jeune âge :

« A chaque fois que votre nom est cité en compagnie de Chamberlain, l’un des meilleurs de l’histoire, c’est spécial. Mais le basket est un sport d’équipe, donc si je continue à contribuer à gagner et aider mes coéquipiers à être meilleur, ça en vaut la peine.“ Josh Giddey via ESPN

Dans ce match où la défense était complètement perdue, les Knicks ont planté 48 points dans le seul 1er quart-temps, un record de franchise. 6 joueurs ont au moins scoré 10 points… mais le pauvre Evan Fournier n’y arrive plus et termine à 0 point une nouvelle fois. Shai Gilgeous-Alexander a réalisé une mixtape en scorant 37 points avec des paniers plus fous les uns que les autres. Il ne joue pas comme une star cette saison mais comme un MVP et la défense des Knicks l’a subi de plein fouet. Oklahoma City a shooté à des pourcentages ahurissants : 62.5% dont 54.8% à 3 points et notamment 3 joueurs à au moins 24 points. On aurait pu croire que l’équipe allait craquer après ce premier quart-temps mais les hommes de Mark Daigneault ont répondu par 86 points dans les deux quart-temps suivants :

« Gilgeous-Alexander, c’est un duel difficile. Tout comme Giddey. Tu ne défends pas ces joueurs individuellement, tu les défends ces gars en équipe, c’est là que nous avons échoué. » Tom Thibodeau

Ironiquement, les deux équipes ont le même bilan et pourtant, on a vu deux franchises avec un niveau différent. Oklahoma City n’ira sans doute pas en playoffs mais un joueur comme Josh Giddey doit passer un certain stade pour le bien de son futur et celle du Thunder.

Quand les Celtics ne respectent pas Killian Hayes…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités