Le debrief du game 2 des finales WNBA : Delle Donne se prend pour Lebron James en 2011
*
Connect with us

Analyses

Le debrief du game 2 des finales WNBA : Delle Donne se prend pour Lebron James en 2011

Source photo : ESPN
Après un match haut en émotions, c’est parti pour débriefer et noter c’est qui s’est passé au niveau du game 2 car il y en a des choses à dire !

Washington Mystics

Et on commence par l’outsider. Delle Donne (17 points à 7/16) à l’image de son game 1, n’a pas été vraiment au niveau. Une grosse inconstance où elle n’aura que sublimé dans le 2ème quart-temps avec 10 points. On retiendra son money-time déplorable. Seulement un shoot tenté, bien évidemment raté. Elle semblait être un rôle player alors qu’on parle d’une ancienne MVP… Peu entreprenante, elle semble bouffer par l’événement. 
Par contre, que dire du match de  Toliver, qui aura été la grande dame de ce match. Alors oui, il y avait des turnovers, dont une flagrante en fin de match de part la défense un peu trop dure de Bird. Sauf que pour faire son retard, c’est elle qui a enchaîné les paniers. Washington perd le match sur la ligne à 3 points, avec un 0/16 qui fait bien trop mal. 
Malgré ses 15 points, Atkins a shooté à 4/15. Parfois des shoots forcés mais quand Delle Donne est en mode Lebron 2011, la rookie a dû parfois forcer le destin.
Washington devra être plus adroit, tout en gardant l’intensité et surtout avoir l’aide de sa MVP qui ne doit pas se prendre pour Ectoplasma en fin de match.

Seattle Storm

Si Seattle mène 2-0, le match de leur côté a été plutôt bizarre. 25 points et 7 rebonds pour Stewart, sauf qu’elle a eu des grosses périodes  de coup de chaud et de coup de froid. Une inconstance qui aurait pu coûter cher puisque en fin de match, elle rate ses lancers… Niveau maladresse, on n’est pas mal non plus avec Loyd, qui était pourtant à 75% au match 1 ! Hier soir ? Un vilain 5/15 et son 3ème quart-temps aura en quelque sorte tout rattrapé, avec 10 points. Mais celle qui aura rattrapé son match en une seconde, c’est bien Sue Bird. A un peu plus de 6 minutes de la fin du match, elle claque un 3 points avec la planche au buzzer des 24, qui aura une importance capitale par la suite. 
Seattle a aussi fait les petites choses qui leur ont permis de gagner le match. Une vraie domination aux rebonds (+10), surtout dans le 1er quart-temps. Et quand les possessions sont multipliées, il est plus facile de marquer des paniers…

Le match 3 aura lieu mercredi, peut être le dernier match de la saison. Washington devra régler son adresse, tout en ayant plus d’agressivité.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Analyses