*
Connect with us

Actualités

LaMelo Ball élu Rookie de l’année une évidence pour certains, une surprise pour d’autres

Dans la course au Rookie de l’année, c’est le meneur des Hornets, LaMelo Ball qui s’est vu récompensé par le titre de meilleur jeune joueur. Auteur d’une bonne première saison dans l’élite et ce malgré une vingtaine de matchs ratés, LaMelo Ball termine devant Anthony Edwards et Tyrese Haliburton.

Si certains pensaient que sa blessure au poignet droit allait mettre un terme à ses chances d’obtenir le trophée de Rookie of The Year, Il n’en est rien finalement puisque le petit dernier de la fratrie Ball a obtenu le sésame hier soir peu avant la rencontre en Sixers et Hawks. Il faut dire que le jeune meneur a proposé un exercice 2020-2021 plutôt bon, compilant 15,7 points, 5,9 rebonds et 6,1 passes décisives de moyenne, le tout à 44 % de réussite au tir, dont 35 % à 3pts. Outre sa ligne statistique, c’est surtout le bon élan qu’il a donné aux Hornets qui a certainement dû être pris en compte dans le vote des médias. Il faut dire que Charlotte a fait une saison plutôt correcte, accrochant même le play-in en fin de saison régulière. Si les Pacers ont éteint tous les espoirs de playoffs en Caroline du Nord, la saison des Hornets aura tout de même été plus que correcte et LaMelo se voit récompenser pour cela.

Après un démarrage un peu poussif, le petit dernier de la fratrie Ball a rapidement montré qu’il avait tout ce qu’il fallait pour être un futur grand. S’il a démarré l’année en sortie de banc, LaMelo a rapidement su s’imposer dans le 5 majeur au profit de Devonte Graham. Précoce en puissance, le rookie a d’ailleurs été le plus jeune meneur de l’histoire à réaliser un triple-double à seulement 19 ans et 140 jours.

Image

Concernant le scrutin en lui-même, et comme vous pouvez le constater, c’est un réel no-match qui s’est déroulé entre Ball et Anthony Edwards. Le premier récoltant pas moins de 84 premières places quand son opposant Anthony Edwards n’a récolté que seulement 15 places. Tyrese Haliburton clôture la marche avec 87 votes pour la troisième place.

LaMelo Ball Named 2020-21 Kia NBA Rookie of the Year | Charlotte Hornets

En obtenant le trophée ROY, LaMelo Ball rejoint Emeka Okafor et Larry Johnson dans l’histoire des Hornets.

Les Hornets ont d’ailleurs fait la surprise au jeune LaMelo par le biais de Miles Bridges en lui annonçant la nouvelle en vidéo. Une petite dose de bonne humeur à consommer sans modération.

Quoi qu’il en soit, Sky is the limit pour LaMelo et il y a fort à parier que le meneur nous montrera les fruits de son travail la saison prochaine. Du côté d’Anthony Edwards, le seum doit être présent et on peut être sûr qu’AntMan reviendra avec le couteau entre les dents pour faire mentir les votants.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Coup d'arrêt pour Anthony Edwards après une blessure au camp de Team USA : Entorse de la cheville pour le jeune louveteau

  2. Pingback: CJ McCollum rend un grand hommage à Lamelo Ball : le rookie de l'année semble avoir un potentiel illimité pour beaucoup

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités