*
Connect with us

Actualités

Kawhi Leonard absent ? Pas de soucis, Playoffs P est là lui ! De quoi montrer à ses détracteurs qu’il est encore un excellent joueur

En l’absence de Kawhi Leonard pour une durée indéterminée en raison d’une entorse du genou, Paul George a fait appel à son ancienne mentalité de leader lorsqu’il était encore le go-to-guy d’Indiana et a produit son meilleur match sous la houlette des Clippers hier soir. Devant une foule hostile qui l’a raillé à chacun de ses mouvements, George a livré une performance de superstar avec 37 points, 16 rebonds et 5 passes décisives, un record en carrière, pour mener les Clippers à une victoire 119-111 dans un match 5 décisif devant 18 000 personnes à la Vivint Arena de Salt Lake City. Les Clippers sont à présent devant avec une avance de 3-2 sur la série et peuvent se qualifier vendredi au Staples Center de Los Angeles.

Auteur d’une performance dantesque qui nous rappelle un peu celle de KD face aux Bucks, Paul George a pris les choses en main face au Jazz hier soir. On se demandait à raison quelle allait être la mentalité de PG13 face à l’absence Kawhi Leonard, le message est semble-t-il bien passé.

« Ce n’était pas un secret. » A déclaré George. « Je savais que je devais être important ce soir et que je devais l’être à l’avenir ».

Avec 37 points, 16 rebonds et 5 passes décisives, Paul George était au four et au moulin, et ce sans l’appui de Kawhi. Par ailleurs, l’ailier est revenu sur la manière dont il a encaissé la nouvelle de l’absence de The Klaw.

« Oh, mec, c’était un coup dur. » A déclaré George. « C’était un coup dur. Mais vous savez, au bout du compte, nous ne voulons que le meilleur pour Kawhi. C’est un point positif ; il peut se reposer. Espérons que nous pourrons le voir revenir. Mais c’est un point positif. Vous savez, il a un nouveau petit garçon ici. Beaucoup de positif, beaucoup d’amour pour lui et sa famille. »

Devant une foule qui n’a pas arrêté de le trashtalk, George est entré dans le match de manière agressive et est resté le même lorsqu’Utah a commencé à faire pleuvoir les 3pts sur la tête des Clippers. Le Jazz a réussi 17 des 30 tirs primés tentés à la mi-temps, Bojan Bogdanovic ayant réussi ses six premières tentatives dans le seul premier quart-temps. Mais George a réussi neuf de ses 14 premiers tirs et a marqué 22 points en première mi-temps, et les Clippers ont suivi l’élan insufflé par leur All-Star.

« Il est incroyable. » A déclaré Reggie Jackson. « Paul est spécial…. Vous allez avoir des détracteurs et des critiques, mais c’est ce que vous aimez dans ce jeu. Vous devez juste essayer de mettre ça derrière vous ».

Les Clippers ont été fortement critiqués lors de la dernière postseason lorsqu’ils ont perdu une avance de 3-1 au deuxième tour face aux Nuggets de Denver. George s’est également attiré des critiques pour avoir eu des difficultés avec son tir dans la bulle de la dernière post-saison, compilant au passage lors du septième match, où il avait shooté à 4 sur 16 pour seulement 10 points. Il a admis par la suite qu’il avait connu des épisodes de dépression lorsqu’il était dans la bulle et que cela avait affecté sa santé mentale et son jeu. Quoi qu’il en soit, Playoffs P est arrivé dans cette saison déterminé à rebondir et à effacer le mauvais goût de la dernière post-saison.

« J’ai beaucoup de respect pour PG. » A déclaré Tyronn Lue à propos de George. « Vous ne pouvez pas juger la carrière d’un gars sur ce qu’il fait sur une série. Je connais beaucoup de grands joueurs qui ont de mauvaises séries ou un mauvais match ou deux mauvais matchs dans une série, mais chaque fois qu’il a un mauvais match, ils veulent en faire toute une histoire. C’est n’importe quoi. Vous savez, il suffit de continuer à jouer. Continue à être qui tu es. »

Quoi qu’il en soit, les Clippers pourront compter sur leur joueur pour les mener jusqu’au bout de cette série. Fini les moqueries sur PayPal P, Paul George a su prouver qu’il était capable de surmonter ces épreuves et qu’il était capable d’aller de l’avant.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Rudy Gobert n'a pas aimé "l'urgence de son équipe" : le Jazz se retrouve dans la position du chassé, c'est win or go home

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités