*
Connect with us

Actualités

La question stupide de la nuit adressée au King : « Si les Knicks draftaient Bronny, est ce que tu le rejoindrais ? »

Source photo : 12UP

Tous ceux qui suivent la NBA depuis ces 20 dernières années s’en sont rendus compte : les Knicks sont vraiment indignes de la grande ville dans laquelle ils sont implantés. Après leurs belles années 90, malgré leur réputation de « losers magnifiques », la franchise est devenue une véritable machine à punchlines. Mal gérée dans les bureaux, mal coachée, l’équipe traîne dans les bas fonds de la conférence Est depuis un moment. Le Madison Square Garden, comme les fans, rêve de voir de nouveau de grands joueurs le fouler, au point que de nombreux médias locaux se mettaient déjà l’an dernier à rêver d’un trio composé de Kevin Durant, Kyrie Irving et Zion Williamson. Inutile de préciser qu’aujourd’hui ces unes de journaux anticipées ont tout d’un running gag.

Lorsque LeBron James semblait sur le départ de Cleveland il y a un an et demi, les Knicks s’imaginaient déjà comme des candidats crédibles pour s’attirer ses services. Visiblement, même s’il a depuis rejoint les Lakers et occupe actuellement la première place de la conférence Ouest, certains journalistes de la Grosse Pomme s’imaginent encore voir le King porter le maillot des Knicks. La palm revient à celui-ci, qui n’hésite pas à inclure son fils Bronny dans la discussion :

 » Si votre fils était drafté par les Knicks un jour, pourriez-vous le rejoindre et jouer avec lui ici ? « 

 

 

A question stupide réponse….intelligente. Préférant botter en touche, LeBron rappelle que son fils n’est encore qu’en première année de lycée et qu’il est actuellement occupé à d’autres choses, comme être le meilleur possible à l’école comme à la maison plutôt qu’à imaginer sa possible future draft. Une réponse précise de la part du leader des Lakers, qui ne veut pas voir son fils brûler les étapes et en même temps ne pas donner du grain à moudre aux journalistes. Aujourd’hui LeBron James est engagé avec Los Angeles et jusqu’aux dernières nouvelles il compte bien y finir sa carrière.

S’il a effectivement déjà laissé entendre qu’il aimerait être encore en NBA quand son fils Bronny la rejoindra, LeBron James ne semble pas non plus prêt à tout pour que cela se fasse, et encore moins répondre à une question stupide d’un journaliste New-Yorkais. Tout le monde espère au fond voir les Knicks jouer les premiers rôles en NBA. La ville est belle, le terrain aussi, l’histoire également. L’effectif en revanche… Attendre une potentielle venue de Bronny en NBA pour le drafter et essayer par la même occasion d’attirer le papa ? Damn, on espère qu’ils ont un plan B quand même !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités