Connect with us

News

La fin de match gâchée par qui vous savez : les Celtics et les Lakers offrent un immense spectacle, pour une fin qui méritait mieux

Source photo : Andrew D. Bernstein

L’impression qu’à chaque résumé rédigé, le mot est écrit une fois sur deux. Ce fameux mot est bien entendu arbitrage. Juste avant son shoot assez fou, Lebron James sera sur la ligne des lancers. Petit problème, la faute est inexistante. A la limite, on peut comprendre, ça peut arriver une erreur. Quelques minutes plus tard, une autre décision arbitrale sera pour le moins impromptue. Brad Stevens va recevoir une technique…. à 15 secondes de la fin du match. A moins d’insulter toute une génération, il est dingue de se prendre une faute technique à ce moment de la rencontre, encore plus quand il s’agit d’un coach, surtout Brad Stevens, plutôt respectueux dans le genre. Après des lancers de Davis, le shoot de Lebron, Tatum aura l’occasion d’égaliser mais la messe était dite, Los Angeles repart avec la victoire sur le score de 114 à 111 et un Lebron James à 29 points, sans oublier les 32 points et 13 rebonds d’Anthony Davis.

Pendant ce temps, Jayson Tatum termine avec 41 points soit son record en carrière (égalisé). On sentait bien un esprit de revanche des Lakers, après leur dernier match foireux à Boston. +9 au bout d’un quart-temps avant que les Celtics répondent. Un match à haute intensité qui annonce aussi les playoffs. Sans Kemba Walker, Jayson Tatum a ainsi pris les choses en main. Le joueur a été injouable entre ses faces sur Anthony Davis, Dwight Howard, Lebron James, tout le monde y est passé. La fin de match a été très compétitive avec un vrai jeu du chat et de la souris au boxscore dans le money-time. Jaylen Brown termine à 20 points et Gordon Hayward aura manqué d’adresse malgré quelques belles phases. Enfin, petite frayeur pour Lebron James qui s’est blessé en cours de match, mais rien de grave au final. A noter les 16 points de Kyle Kuzma, qui auront eu leur importance. Le banc de L.A a été très important car hormis le duo AD – Lebron, le cinq n’a pa été au niveau. On aurait aimé que les arbitres ne rajoutent pas leur grain de sel dans la dernière minute. Mais quel exploit du King avec son shoot de la gagne à 30 secondes de la fin.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




More in News