*
Connect with us

Actualités

Kelly Oubre Jr expose la nullité des Mavs : 40 points à 14/21 au shoot, 7/10 à 3 points et 8 rebonds !

Le titre est sévère mais véridique. Les Mavs sont nuls (en ce moment) et si perdre contre Golden State n’est pas honteux, le faire de la manière de cette nuit l’est. L’équipe de Luka Doncic s’est fait fumer par tous les joueurs des Warriors, Kelly Oubre Jr en tête qui s’est chargé de réaliser son meilleur match en carrière !

Véritable saison en montagne russe pour Kelly Oubre Jr. Il prend cher par la presse, les fans, ses performances ne sont pas à la hauteur de son véritable de son talent. Pour autant, il est impossible de le détester avec un effort constant. Soit pour défendre, soit pour insuffler de l’énergie à son équipe et dans ces conditions, il serait injuste de dire qu’il n’apporte pas même quand son shoot est à côté de la plaque. Toutefois, le voir scorer 12 points par match avec des pourcentages calamiteux est rageant. C’est sans doute pour ça que des rumeurs sont passées quant à un éventuel transfert. Peut être était-ce un « Statement Game » mais Kelly Oubre Jr a tout ravagé cette nuit : 40 points à 14/21 au shoot, 7/10 à 3 points et 8 rebonds ! Il se promenait dans la raquette, shootait comme s’il était à l’entraînement et dribblait se croyant devant son garage. Mais ne lui enlevons rien, il a fait le meilleur match de sa vie et a joué avec toute la passion qu’on lui connait et quand les shoots rentrent, ça donne forcément un tout autre joueur. Là est tout le problème de cette nuit pour les texans. Dallas a pêché dans l’effort collectif et ce n’est pas une première…

Kelly Oubre Jr a semblé être Kevin Durant cette nuit. Dans un premier temps, la défense était absente des deux côtés. Toutefois, Golden State s’est mis à défendre un petit peu plus dans le 3ème QT, s’appliquant sur les rotations et surtout dans les petits détails. Pendant ce temps, les Mavs ont craqué. Des mauvais shoots tentés, moins de passes et une défense toujours au niveau du professionnalisme que Benoit Paire, autrement dit plus bas que terre. Rien allait et ce, dans tous les secteurs de jeu. Draymond Green a pu faire ce qu’il voulait, étant pris en défense par Kristaps Porzingis. Ce dernier lui a réservé le luxe de « défendre » à plus de 4 mètres. Pour un meneur tel que Dray, c’est facile de distiller sans être gêné. L’équipe s’est régalée avec 28 points pour Steph, 18 pour Wiggins et parmi les 9 joueurs rentrés en jeu, 7 ont mis 12 ou plus pour finir à 147 points !! Les Mavs n’ont pu compter que sur Kristaps Porzingis, Luka Doncic et Tim Hardaway Jr. Le reste du collectif n’a pas suivi et c’est bien à ce niveau là que l’équipe a failli, sachant l’absence de défense de l’autre côté du terrain.

Ce qui tombe bien ? Les deux équipes se rejouent dès demain soir. On a envie de croire que la fatigue du back to back a joué mais c’est depuis le début de saison que l’équipe ne tourne pas rond. Moins bon en attaque, moins précis, moins fluide et pas au niveau attendu en défense, les Mavericks doivent se réveiller et vite.

Les Rockets touchent du bois : Christian Wood sort en chaise roulante, ses coéquipiers insistent pour qu’il rentre au vestiaire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités