Karl-Anthony Towns rejoue des matchs importants pour son plus grand bonheur : "Je dois dominer. Je dois être au top."
*
Connect with us

Actualités

Karl-Anthony Towns rejoue des matchs importants pour son plus grand bonheur : « Je dois dominer. Je dois être au top. »

Source photo : Manila Standard

Oui, monsieur Karl-Anthony Towns ! Le pivot vient de réaliser son meilleur match en carrière, avec une performance historique à 60 points dans un carnage offensif. Avec des pourcentages stratosphériques malgré onze tentatives de loin…

Au début de saison, on aurait pu penser que le record de points sur un match allait être détenu par Jayson Tatum, Stephen Curry, Devin Booker ou encore Kevin Durant, mais pour l’instant, c’est bien Karl-Anthony Towns (enfin avant que Kyrie s’en mêle), qui le détient grâce à sa partie historique contre les Spurs. En effet, le pivot a signé 60 points à 7/11 à trois points et 17 rebonds. Des chiffres qui lui donnent raison après que KAT se soit autoproclamé meilleur pivot shooteur de l’histoire. C’est pourtant à la fin de la rencontre que Karl-Anthony Towns est allé chercher ses derniers petits points pour atteindre cette barre, c’est son coach qui l’a remis sur le terrain et qui l’a encouragé à rester agressif, alors qu’il aurait pu rester sur le banc afin de le faire souffler dans une fin de saison qui s’annonce intense pour Minnesota. Toutefois Chris Finch en a décidé autrement même si le pivot semblait déjà concentré sur la victoire.

J’ai dit au coach [Chris Finch] avant le match : ‘Ecoute, nous avons besoin de cette victoire. Je ferai tout ce qu’il faut pour l’obtenir. Si je dois jouer 44, 48 minutes, je le ferai. C’était mon état d’esprit. Je dois dominer. Je dois être au top.

Seulement quatre autre pivots ont déjà inscrit 60 points (Shaquille O’Neal, David Robinson, Wilt Chamberlain, George Mikan), seulement quatre autres joueurs ont signé 60 points et 15 rebonds (Shaquille O’Neal, James Harden, Michael Jordan, Karl Malone). Mais parmi ces légendes, KAT est le seul à avoir converti 60% de ses tentatives à trois points. En bref, le pivot vient de signer un record personnel, un record de franchise, un record All-Time. Les Wolves enchaînent les victoires, sont sur belle dynamique avec huit victoires en dix matchs, mais le problème, c’est que les Mavericks et les Nuggets font aussi bien. Alors pour l’instant, les coéquipiers de Karl-Anthony Towns restent cloués à la septième place et sont ainsi obligés de passer par le play-in. Or, après mercredi soir et les Lakers, le calendrier va se compliquer dans les prochains jours (Suns, Bucks, Mavericks, Celtics, Raptors, Nuggets)…

Parfois, une équipe doit se reposer sur ses individualités. Et même si ça n’a pas forcément été le cas cette nuit, les Wolves ont un pivot unique entre leurs mains, en la personne de Karl-Anthony Towns, qui détient désormais la meilleure marque au scoring cette saison.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités