Evan Fournier pète un plomb et il a les arguments : "C'est de la grosse m..."
*
Connect with us

Actualités

Evan Fournier pète un plomb et il a les arguments : « C’est de la grosse m… »

Encore deux grosses années et Paris s’apprête à accueillir les Jeux Olympiques 2024. Cependant, l’arrière de l’équipe de France pousse déjà un coup de gueule quant à son organisation, notamment aux infrastructures choisies pour le tournoi de basket. Encore une fois, la France n’estime pas le basket à sa juste valeur…

26 juillet 2024. Paris s’illumine de mille lumières pour célébrer le sport dans une cérémonie d’ouverture qui s’annonce grandiose. En effet, les différentes délégation devraient faire la parade sur les flots de la Seine. Avec le projet d’accueillir le plus important et grandiose des évènements sportifs, Paris est face à un énorme défi. Malheureusement, tout ne devrait pas se passer comme prévu. Ainsi, la première phase de poules devrait se disputer au Hall 6 de la Porte de Versailles qui accueille également le… Salon de l’Agriculture. Autant vous dire que pour faire jouer les plus grandes stars du basket mondial, on a connu mieux. Car, un autre hic accompagne le choix de cette enceinte : le plafond n’est haut que de 9 mètres, loin d’être suffisant pour un écran géant. Au micro de l’Equipe, Evan Fournier s’est exprimé et a lâché toute sa frustration quant à ce manque de considération.

Si c’est vrai, si c’est vraiment ce qui arrive, c’est de la grosse m… Cela n’a aucun sens ! Le sport majeur des JO, c’est l’athlétisme. Mais en tant que sport collectif, le basket est numéro 1. Nous sommes vice-champions olympiques, on est chez nous, et ils ne nous garantissent pas une vraie salle ?

Encore une fois, si c’est le cas, ce sont des pipes et ils se foutent de nous. Et ils pensent vraiment faire jouer Team USA, ses stars qui pèsent des dizaines de millions et jouent dans des Arenas géantes tous les soirs, dans ces conditions ? Et s’il y a un problème d’humidité, des blessures ?

On n’est pas à l’abri que les franchises, quand elles comprendront, fassent pression sur leurs joueurs pour ne pas y aller. Et tout ça pour mettre du badminton dans l’Arena de la porte de la Chapelle ? Je comprends qu’aux Jeux, chaque discipline doit avoir sa place mais le badminton attire combien de personnes en tribunes ? Sérieusement ? C’est inimaginable, juste une question de bon sens… Je suis déçu, en colère. Cela me fout la haine. Un truc comme ça n’arriverait jamais aux États-Unis. On ne respecte rien.

Avec son fameux franc parler, l’arrière des Knicks dit tout haut ce que toute la communauté basket pense de cette hérésie. Le basket-ball est bel et bien la discipline collective phare des JO et accueillir, par exemple, les 12 joueurs NBA de Team USA dans de telles conditions risque bel et bien de refroidir les franchises, toujours réticentes quant à envoyer ses joueurs sous contrats dans des compétitions internationales. Comment expliquer que des disciplines comme le badminton ou la gymnastique rythmique jouisse de meilleurs infrastructures alors que l’équipe de France reste sur médaille d’argent sur ces dernières olympiades ? A croire que les stars NBA ne comptent pas réellement aux yeux du comité d’organisation.

Les années filent, la NBA prends de plus en plus de place dans le paysage français et le basket voit son nombre d’affiliés grimper mais la considération pour le basket reste toujours douteuse. Avec le plus beau des sports collectifs, toute objectivité gardée, le comité d’organisation se doit de trouver une solution ou alors cela pourrait être préjudiciable pour Paris et son envie de rayonner mondialement.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le Comité des Jeux Olympiques décide finalement d’abandonner le Hall 6 : le coup de gueule d'Evan Fournier a payé

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités