*
Connect with us

Actualités

Julius Randle assume ses responsabilités après son game 1 : « Je ne vais pas trouver d’excuses, je dois être meilleur et je vais être meilleur »

Source Photo : Sarah Stier/Getty Images

Premier match et première désillusion pour les Knicks battus par les Hawks au buzzer. Maladroit pendant 36 minutes, Julius Randle nous a fait oublier sa saison de MIP le temps d’une nuit pour ses débuts en playoffs.

Cela faisait huit longues années que les Knicks ne s’étaient plus qualifiés pour les playoffs. Les new-yorkais ont même réalisé l’exploit de décrocher la 4ème place à l’Est, synonyme d’avantage du terrain au premier tour. Tout au long de la saison, Julius Randle s’est révélé en tant que leader sous les ordres de Tom Thibodeau et pour sa septième saison en NBA, il goûte enfin aux joies des matchs de post-season, l’occasion de briller et de concrétiser la saison idyllique de la grosse pomme.

Néanmoins, la joie n’était que de courte durée lors de ce Game 1 face aux Hawks. Si le Madison Square Garden a été climatisé à la dernière seconde par Trae Young, Julius Randle n’a pas quant à lui jamais pris chaud de la rencontre. 15 points à seulement 6/24 au tir pour l’ailier fort des Knicks en manque totale de réussite dans ce premier match. Ses coéquipiers ont dû se rallier derrière un Alec Burks des grands soirs auteur de 27 points à 9/13 au tir dont 3/5 derrière l’arc. Conscient de son rôle au sein de l’équipe, Julius Randle sait qu’il doit rapidement se reprendre dans la série.

«Je ne vais pas trouver d’excuses, je dois être meilleur et je vais être meilleur. Je n’en dirais pas plus»

Les Knicks n’ont désormais plus le droit à l’erreur lors du Game 2 au Madison Square Garden. Les Hawks ont quoiqu’il arrive l’avantage du terrain avant de revenir à Atlanta, un avantage psychologique et une pression supplémentaire qui s’installe sur le dos des new-yorkais. Au-delà de la maladresse de leur joueur star, les Knicks devront trouver une solution pour neutraliser Trae Young qui nous a gratifié de 32 points, 10 passes décisives et 7 rebonds. Un marquage encore plus serré, un temps de jeu plus conséquent pour Frank Ntilikina ? En tout cas, Thibodeau doit répondre à ces questions si la ville qui ne dort jamais ne veut pas s’éteindre au premier tour.

Après un premier match raté, Julius Randle est fin prêt à endosser son rôle de leader pour renverser cette série. Reste à voir si Beyblade joindra la parole aux actes pour enflammer le MSG lors du Game 2.

 

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Officiel : Julius Randle élu meilleur progression de la saison, un autre étudiant de Kobe Bryant au top

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités