*
Connect with us

Actualités

Officiel : Julius Randle élu meilleure progression de la saison, un autre étudiant de Kobe Bryant au top

Source Photo : Basket USA

C’était quasiment sûr, mais c’est désormais officiel, Julius Randle est le Most Improved Player de la saison 2020-2021. Une fois de la plus la Mamba Mentality a porté ses fruits, puisque l’ancien Laker a replacé la grosse pomme dans le gratin de la NBA.

Qui aurait pu imaginer voir Julius Randle être élu MIP en début de saison ? Peu de monde à priori. Du côté de New York, on voyait déjà Obi Toppin prendre sa place au poste d’ailier fort, et pourtant Randle a fait figure de patron pendant 71 matchs : 21, 4 points, 10,2 rebonds et 6 passes décisives de moyenne, contre 19,5 points, 9,7 rebonds et 3,1 passes la saison passée. Plus qu’une amélioration statistique, il a redonné des couleurs aux Knicks qui stagnaient dans les bas-fonds de la Conférence Est depuis des années. Julius Randle est devenu le franchise player de la franchise iconique de New York, les amenant en playoffs en décrochant une quatrième place absolument inattendue à l’Est.

Face à lui, deux autres joueurs ont vaguement rivalisé avec le new-yorkais pour décrocher le trophée. Arrivé à Detroit l’été dernier, Jerami Grant a gagné en temps de jeu et a presque doublé sa moyenne de points par match passant de 12 unités à 22,3. Michael Porter Jr est quant à lui resté à Denver où il affiche une nette progression pour sa saison sophomore. Auteur de 9 points de moyenne la saison passée, il atteint les 19,3 points accompagnés de 7,3 rebonds. En réalité, personne ne pouvait rivaliser avec Julius Randle. Sur les 100 votants pour le trophée de MIP, 98 ont voté pour le New-Yorkais en première place, un seul à la seconde place pendant que Chris Haynes n’a pas même pas daigné le placer dans son top 3.

Pour ceux qui doutaient de la méthode Kobe Bryant, la réussite de Julius Randle est un nouveau gage de qualité de la formation proposée par le Black Mamba. Julius Randle intégrait ces Lakers ayant eu un début de carrière difficile à l’image de Jordan Clarkson et Brandon Ingram. Kobe avait décidé de prendre ces trois espoirs sous son aile pour révéler leur potentiel et qu’ils trouvent leur place en NBA. Depuis, Ingram a décroché le titre de meilleure progression avant d’être succédé par Randle cette année. Quant à Jordan Clarkson, le meneur du Jazz a été élu sixième homme de l’année après sa belle saison au sein de l’équipe au meilleur bilan de la ligue.

Personne n’attendait un grand Julius Randle cette saison, et pourtant, il a prouvé qu’il pouvait être le leader d’une équipe capable de se qualifier en playoffs. L’ancien élève de Kobe doit maintenant s’inspirer de son maître en postseason s’il veut continuer de faire rêver les Knicks.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Julius Randle retrouve son jeu au meilleur moment : le MIP est enfin rentré dans ses playoffs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités