*
Connect with us

Vidéos

Joel Embiid se la joue poste 2 : le shoot pour pousser l’overtime, c’est masterclass pour un pivot

Les absents de la rencontre Miami – Philadelphie étaient aussi nombreux que les kilos en trop de James Harden. Il n’empêche que les fans NBA se sont bien éclatés grâce au show de Tyler Herro et bien sûr Joel Embiid. Qu’importe qu’il n’y avait rien en face, rares sont les intérieurs capables de prendre le ballon de la ligne médiane et aller chercher l’égalisation comme un arrière shooteur. L’enfant né à Yaoundé nous l’a prouvé.

Joel Embiid a réalisé cette nuit le meilleur match de la saison et peut être même de sa carrière. Les chiffres ne font pas tout mais ils sont très sales pour le pivot : 45 points, 16 rebonds, 4 passes et 5 interceptions. En toute fin de 4ème quart-temps, Joel Embiid a pris ses responsabilités. Tel un Dwyane Wade, il drive à gauche, ralentit, s’élève et tente le shoot à 2 points sur un Precious Achiuwa hésitant. Il en avait rentré quelques uns avant cette tentative et une nouvelle fois, le ballon a réussi à rentrer. Sur les 3.3 secondes restantes, Miami n’arrivera pas à remporter le match, la faute à un Kelly Olynyk qui a fait n’importe quoi sur la dernière possession. En tête de raquette, Joel Embiid réalisera un joli 5/7 au shoot. Jojo ne prend bien sûr pas souvent ces shoots mais il est capable de les mettre. Le garçon reste plus solide en pick and pop et cela pourrait donner des idées à Doc Rivers de l’utiliser en créateur de shoot. Les équipes adverses ne voulant pas le voir proche de la raquette, il pourrait profiter de ces prises à deux pour ses coéquipiers à l’avenir.

Joel Embiid réalise de très loin la meilleure perf de la soirée et après avoir dormi depuis 2 matchs et demi, l’ancien de Kansas retrouve ses sensations de « début de saison ». Avec le début d’exercice des Bucks, un Lebron James en mode fun, pourquoi pas rêver après tout d’un titre de MVP. Une discussion à prendre à la légère, l’échantillon de 10 matchs reste trop peu élevé pour vraiment se faire une idée mais s’il continue comme ça, en plus d’être clutch, aucune raison que le triple All-Star quitte cette conversation comme un tonton rageux sur Whatsaap.

Les shoots de Joel Embiid cette nuit

Lebron James se fout des Rockets : le 3 points à la Stephen Curry, il est là que pour le show

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Vidéos