*
Connect with us

Actualités

Jayson Tatum, un leader à sa façon : « Quand j’ai commencé à jouer, ce n’était pas seulement pour être en NBA. C’était pour exceller au plus haut niveau

Source Photo : Getty Images

Depuis le départ de Kyrie Irving, Jayson Tatum a dû endosser le rôle de leader à Boston. Pas forcément le plus extraverti, Jay-T progresse depuis son arrivée en NBA et s’affirme sur le parquet comme un grand joueur de la ligue.

Sélectionné en troisième position de la Draft 2017, l’ancien élève de Duke avait montré timidement ses premières qualités pour le basket. Jayson Tatum n’a jamais cessé de progresser suite à sa saison rookie. Le joueur des Celtics a toujours amélioré ses statistiques depuis son arrivée. Après quatre années en NBA, il vient de conclure sa meilleure saison en carrière à tous les étages : 26,4 points, 7,4 rebonds et 4,3 passes décisives par match. Il est même rentré dans l’histoire des Celtics en inscrivant 50 points en playoffs face aux Nets.

6ème joueur des Celtics à inscrire plus de 50 points dans un match de playoffs

Ses progrès l’ont amené à prendre plus de place sur le terrain et dans le vestiaire de Boston. Après l’échec Kyrie Irving, Tatum est devenu la pièce maîtresse autour de laquelle se construire. Joueur calme sur le terrain, il ne s’est jamais fait remarqué en haussant la voix ou en envoyant des punchlines assassines en après-match. L’ailier de Boston préfère donner la meilleure des impressions : être au rendez-vous sur le parquet.

Avec son air taciturne, Jayson Tatum a été la cible parfaite des critiques cette année, associant la mauvaise saison des Celtics au comportement de leur joueur star. Une qualification aux playoffs à l’arrache en passant par le play-in tournament, avant de se faire punir 4-1 par les Nets. Cela n’a pas affecté et n’affecte pas Jayson Tatum sur son jeu. Comme pour assumer son rôle patron, le terrain est la seule réponse pour lui.

« Je sais ce que j’apporte à cette équipe et comment je communique avec les gars dans les vestiaires. Rien de ce que les gens de l’extérieur pensent de moi, qu’ils critiquent ou non, qu’ils parlent de ce que je devrais ou ne devrais pas faire, cela n’a jamais affecté ma motivation. Quand j’ai commencé à jouer, ce n’était pas seulement pour être en NBA. C’était pour exceller au haut niveau et être considéré comme l’un des meilleurs, être un gagnant, un MVP. »

7ème à l’Est avec un bilan de 36 victoires et 36 défaites pour les Celtics 2020-2021

Les saisons passent et Jayson Tatum prend plus de place à Boston et en NBA. Pendant qu’en interne, les Celtics se redessinent, l’ailier sera sans doute au centre de ce nouveau projet.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités