Connect with us

Actualités

James Harden pas prêt de refroidir :  » J’ai besoin d’être de nouveau MVP, et je vais aller le chercher « 

Source photo : The Ringer

Avec les résultats très décevants des Rockets en début de saison, le nom de James Harden n’était jamais cité dans la course au titre de MVP. Après un mois de Décembre d’une incroyable violence, voilà que le barbu est sur toutes les lèvres.

Tout le monde en a déjà entendu parler tant les performances de James Harden sont extraordinaires en ce moment, mais faisons un petit rappel. Sur les 10 derniers matchs, le dernier MVP tourne à 40.8 points, 6.8 rebonds, 8.9 passes et 2.2 interceptions, le tout à 41% de réussite à 3-points. Oui, on parle bien d’une série de 10 matchs là. Pendant celle-ci, il est devenu le premier joueur de l’histoire de Houston à enchainer 4 rencontres à plus de 40 points et 8 de suite à 35 points et 5 passes.

Bref, le barbu est sur une autre planète en ce moment. Mais pour prétendre au titre de MVP, il faut que le bilan d’équipe suive, et c’est justement ce qui faisait défaut à Harden en début de saison, quand les Rockets pointaient entre les places 13 et 14 de la conférence Ouest. Mais en l’absence de Chris Paul, il a parfaitement su prendre les choses en main et ils ont remporté 9 de leurs 10 derniers affrontements et les voilà désormais avec l’avantage du terrain (4ème place de la conférence).

 » Je me dois de faire mon boulot chaque soir et m’assurer que les gars autour de moi jouent au même niveau. Je dois faire des matchs de premier plan, et pas qu’au scoring. Je dois être le leader, communiquer avec l’équipe et nous mettre dans les bonnes conditions pour gagner des matchs.  » James Harden via Houston Chronicle

Si James Harden rayonne et que le bilan des Rockets s’est sensiblement amélioré, ceux qui ont vu les matchs de près sont pourtant d’accord sur une chose : l’équipe n’a pas progressé. Plus que jamais, les Rockets sont dépendants des exploits de leur leader, d’autant qu’Harden use et abuse toujours autant de l’isolation. Si ses partenaires sont souvent « cold », lui est en revanche chaud comme jamais et multiplie les stepbacks, avec une réussite rarement observée

 » Je le travaille chaque jour, je ne pense pas que vous ayez déjà vu un gars faire ça avant. Certains blaguent même dessus, par rapport aux éventuels marchers etc. Mais dans un match entier, les joueurs en font. Moi j’ai un move, c’est différent. La NBA n’avait jamais vu ça par le passé, maintenant vous allez voir beaucoup de monde le faire. Je montre la voie, je n’ai pas peur de tester des trucs. « 

En effet, les fans des Mavericks peuvent chaque soir voir Luka Doncic faire du stepback son arme offensive n°1, et il est évident qu’Harden a du être son inspiration principale sur le sujet. Si on est les premiers à se moquer du barbu quand il se décale sur 3-4 pas, il est clairement LE roi actuel du stepback.

Si dans les têtes, Giannis Antetokounmpo est encore le grand favori au titre de MVP, ils sont de plus en plus nombreux à glisser James Harden sur leur podium et c’est normal. D’ailleurs, quand on lui pose la question sur un éventuel back-to-back comme MVP, le joueur des Rockets répond : J’en ai besoin et je vais aller le chercher. Terrifiant pour la concurrence…

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités