*
Connect with us

NCAA

Jacob Gilyard se la joue CJ McCollum pour tuer le match

Source photo : BurgerSmooth Highlights

Avec les cas de Covid-19 qui se multiplient, les matchs ne se bousculent pas. Pour les équipes restantes, on a droit à de belles images et notamment ce magnifique stepback de Jacob Gilyard.

Les jeunes joueurs rêvent de NBA et Jacob n’est pas étranger à ça. Après une belle 2ème année à plus de 16 points par match, il chute à 12 points de moyenne pour son année junior. L’arrière décide tout de même de se présenter à la draft, pour finalement retirer son nom à la dernière seconde. Peu confiant d’être choisi, il retourne dans son programme, Richmond, classé 19ème université du pays dans le college basketball. Il ne tourne qu’à 9.5 points par match mais injuste serait de se fier aux statistiques. Son équipe n’a participé qu’à 3 petits matchs. Le virus fait la une de chaque site de sports aux U.S.A ainsi, Richmond n’a pu jouer plus de matchs et a déjà dû annuler 2 rencontres. Une grosse victoire contre Kentucky, une autre contre Morehead State et enfin hier soir face à Wofford.

3ème victoire de suite donc pour les Spiders et le héros du soir se nommait Jacob Gilyard. A la manière d’un C.J McCollum, l’arrière réussit un stepback avec un flow digne des plus grands, pour inscrire le dagger à 21 secondes de la fin du match. Un dribble dans le dos suivi du shoot alors que seulement un point d’écart séparait les deux programmes universitaire. Classé pour la 1ère fois de la saison, le dernier année sait que son équipe est attendue dorénavant :

« Je pense que nous avons laissé notre pied sur l’accélérateur. Au début, nous aurions pu prendre un peu plus d’avance… Nous n’avons jamais été [une équipe] que les gars visent à jouer, sont impatients de jouer. Nous allons avoir une cible sur le dos. Nous devons le faire. Être meilleur. »

Que ce soit pour Richmond ou bien une autre équipe universitaire, il faudra trouver son rythme. L’équipe de Gilyard n’avait par exemple pas joué depuis leur victoire contre Kentucky, soit le 29 novembre. Si c’est bien pour la santé que les équipes infectées par le virus s’isolent, attention de ne pas être assujetti aux blessures par manque de condition physique.

Quand la NBA demandait à Bruce Bowen de changer sa façon de défendre

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in NCAA