*
Connect with us

NCAA

Sister Jean est toujours ce porte bonheur : Loyola Chicago sort le numéro 1, on se remet en mode 2018 ?

Sister Jean avait été la belle histoire de l’année 2018. Le fac de Loyola Chicago avait réussi à se hisser jusqu’au final four, une histoire invraisemblable et peut être que la chance est encore de leur côté. La victoire contre la grosse équipe d’Illinois, classée numéro 1 de leur conférence, tendait en ce sens et on a bien envie de croire à un nouveau miracle.

Depuis ce fameux final four de 2018, Loyola Chicago n’avait pas participé au tournoi national. Avec un bilan de 26 victoires pour 4 défaites, pourquoi ne pas y croire à nouveau ? En 100 ans d’histoire, le programme n’a participé que 4 fois à la March Madness. Pourquoi cette équipe est spéciale aux yeux des fans ? La sœur Jean Dolores Schmidt devient vraiment une star à la fin de la décennie. Sister Jean est vu comme un porte bonheur de cette petite équipe, comme en 2018, où elle terrasse des programmes tels que Miami et Tennesse. Chapelaine de l’équipe, en raison du passé catholique de l’école, son surnom est fort : »America’s grandma ». Les chaines de télés, notamment la plus connue, CBS, en fait d’elle la star. Les journalistes l’adorent, les joueurs encore plus. Seulement quelques centaines de fans sont autorisés à venir voir les matchs et Sister Jean fait partie de cette liste pour cette édition 2021, après avoir été vacciné. Avant le match, elle a prié, et cette prière a été exaucée :

« Alors que nous jouons contre l’Illinois, nous demandons une aide spéciale pour vaincre cette équipe et remporter une belle victoire. Nous espérons marquer tôt et rendre nos adversaires nerveux. Nous avons une excellente opportunité de convertir les rebonds car cette équipe réalise environ 50% des layups et 30% de ses 3 points. Notre défense peut s’en occuper

L’université de Shams Charania (Chicago) et Taylor Rooks (Illinois) s’affrontaient donc. Favori, Illinois a vraiment déçu. Stressé par l’événement, sous pression et jouant à côté de ses pompes pendant l’intégralité du match, ce n’était pas un upset « normal ». Les outsiders ont vraiment dominé la rencontre. Kofi Cickburn aura été le grand investigateur de la victoire avec 21 points. Prochain tour face à Oregon State pour continuer la belle histoire !

Le (malheureux) tweet de la nuit : D’Angelo Russell se réjouit de la blessure de Lamelo Ball

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in NCAA