*
Connect with us

NCAA

Coach K se fait piquer la vedette au Madison Square Garden pour sa dernière : Trevor Keels avait envie d’envoyer un message à ESPN, plus de respect sur son nom

Source photo : Twitter @BrotherhoodCBB

C’est ainsi que la saison NCAA démarre et elle est au combien spéciale. Mike Krzyzewski aka coach K prend sa retraite à la fin de la saison, un monument du basket universitaire. Ses freshmens comptent bien lui faire honneur, à commencer par Trevor Keels !

Coach K quittera les terrains de basket et depuis Kobe Bryant, il s’agit clairement du farewell tour le plus attendu de la planète basket. C’est un monument qui nous quitte, peu après celui de Roy Williams. Plus que Duke, quand on pense NCAA, on pense Mike Kryzewski. Le Madison Square Garden a vu grand pour son dernier passage. Sa famille a reçu de jolis présents avant le match et a reçu au nom de la fondation de sa femme, un joli don. Il a même eu quelques bouteilles de vin. Mais il y avait bien un match à jouer. Les premiers années ont dominé la rencontre avec 25 points pour Trevor Keels et Paolo Banchero termine à 22 points :

« Je savais que quand P [Paolo Banchero qui a commencé la seconde mi-temps sur le banc à cause de crampes], quelqu’un doit augmenter son niveau, et c’est ce que je fais. Je regardais le score et j’ai fait en sorte que nous soyons devant au score et que nous gagnions. C’est quelque chose que je regarde tout le temps. Je m’en moque de mes points ou les trucs comme ça. Je me préoccupe de revenir avec la victoire. »  Trevor Keels

 

Juste derrière Zion Williamson et RJ Barrett, Trevor Keels claque le record de points en opening night pour un freshmen sous coach K, pas une mince affaire. Au-dessus physiquement, sa capacité à finir au cercle a donné bien du mal à Kentucky. Assez prévisible en attaque, en partant sur sa droite constamment, il faudra faire attention à travailler sa main gauche. Il a su aussi montrer ses progrès sur le shoot extérieur mais on se demande encore comment ESPN l’a mis au 2ème tour avant la saison… Oui, ce n’est qu’un match, sauf que le garçon sait jouer et il le fait bien. La défense a vraiment galéré et Paolo Banchero a aussi donné le tournis à ses vis à vis. Beaucoup plus smooth, il a fait un massacre à mi-distance. Sur 11 shoots tentés, il n’en a raté que 4…

Ce duo sera à surveiller de très près. Suite à une saison morose, les dukies pourraient faire du très sale mais attention, on a hâte de voir la suite.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La (triste) vidéo de la nuit : puni au bout du banc, Kemba Walker ramasse les rebonds de ses coéquipiers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in NCAA