Ja Morant élu meilleure progression de l'année : pas mal pour un joueur sorti d'une petite fac, avec un résultat serré !
*
Connect with us

Actualités

Ja Morant élu meilleure progression de l’année : pas mal pour un joueur sorti d’une petite fac, avec un résultat serré !

Source photo : NBA

Après le rookie de l’année pour Scottie Barnes, c’est à un autre jeune de recevoir un trophée, on parle bien sûr de Ja Morant. Quand on pense à son histoire, c’est déjà un miracle de le voir en NBA et déjà avec deux trophées, son début de carrière est rêvé. C’est totalement mérité malgré les critiques.

Memphis devient hyper populaire, électrique et non, ce n’est pas grâce à leur propriétaire minoritaire, Justin Timberlake. Les Grizzlies le doivent à Ja Morant. Il a mis Memphis sur la carte NBA d’un point de vue mondial. La franchise a toujours eu des bons résultats mais jamais elle n’a autant déchaîné les foules autant que maintenant et elle le doit grâce à Ja Morant. Son histoire est passionnante, personne ne le voulait, même en NCAA, il a dû attendre une opportunité donnée par un… sandwich. Ja a dû ensuite faire son trou et même quand il performe, l’ombre de Zion Williamson l’empêche de recevoir toute la lumière. Mais qu’importe, Ja Morant sait comment ça marche, il a vécu ça toute sa vie. Il gagne le titre de rookie de l’année, s’autoproclame comme l’un des 5 meilleurs meneurs de la ligue et assume complètement ses paroles car aujourd’hui, il peut clairement se battre pour la place numéro une, même si le boulot reste encore conséquent pour s’asseoir sur le trône. En attendant de se prendre pour Booba, il fait partie des candidats MVP mais ne brûle pas les étapes pour autant, en recevant le trophée de meilleure progression de l’année.

Ce n’est que sa 3ème saison mais obtient déjà 2 trophées. Celui de rookie de l’année et cette année le MIP. Ja Morant est passé de 19.1 points, 4 rebonds, 7.4 passes à 44.9% au shoot à 27.4 points, 5.7 rebonds, 6.7 passes à 49.3.% au shoot. Beaucoup de blabla autour de ce trophée entre l’absence de Jordan Poole parmi les finalistes, un pick numéro 2 récompensé ou les lovers de Dejounte Murray. Certes, il y a un écart mais derrière, la lutte est serrée. Ja récolte 221 points, Dejounte Murray 183 points et Darius Garland 178 points. Desmond Bane avait aussi son mot à dire dans une telle discussion mais un trophée est rarement attribué à l’unanimité.

On remercie grandement la NBA d’avoir retiré les NBA Awards. C’est bien mieux de voir les joueurs en tenue de basket, recevoir le trophée là où ils ont pu s’entraîner, loin des caméras, à travailler pour recevoir ce genre de trophée. La réaction de Ja Morant le prouve (ci-dessous) ! Félicitations au numéro 12 des Grizzlies !

Un sandwich a sauvé la carrière de Ja Morant : la vie est faite de coïncidences et le meneur des Grizzlies ne dira pas le contraire

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Quand Anthony Edwards se foire totalement sur le shoot de la victoire de Ja Morant... et en assume pleinement les conséquences de sa "stupidité"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités