Gordon Hayward heureux comme un gosse pour son retour : "Je me suis amusé avec les gars"
*
Connect with us

Actualités

Gordon Hayward heureux comme un gosse pour son retour : « Je me suis amusé avec les gars »

Gordon Hayward est revenu sur les terrains dans la défaite face à Charlotte. Le résultat n’était pas important hier soir. Le fait de revenir et s’amuser l’étaient bien plus et c’est ce qu’a fait Gordon Hayward.

Depuis presque un an, l’homme au gel interminable n’avait plus fait un match officiel. Compliqué de revenir sur les terrains, même pour la pré-saison. L’appréhension de la compétition ou encore des contacts. Énormément de choses rentrent en ligne mais tout s’est bien passé pour le numéro 20 de Boston. Il aura fallu attendre quelques minutes avant qu’il touche sa première gonfle car il y a de sacrés talents dans l’équipe. 10 points, 3 rebonds, 2/7 au shoot, 1/5 à 3 points et 5/7 aux lancers. Ce ne fut pas le meilleur match de l’arrière mais il a montré de belles choses malgré tout. Il n’a pas eu peur de galoper comme si rien ne s’était passé et c’est un bon signe. On a limite vu aucune appréhension. Le rythme devrait revenir au fur et à mesure car en toute logique, l’explosivité n’est pas encore de retour. Après la rencontre, il s’est confié aux micros de NBC et ABC News, avec le sourire qui puis est :

« La fois où j’ai coupé au panier, j’avais l’habitude de le dunker. J’ai essayé de monter au cercle mais je n’avais pas les jambes, je suppose. Je pense que ça va revenir, cette explosion. J’en suis sur certain. C’était juste la vitesse du match, de la salle, c’est quelque chose dont j’ai besoin de me réhabituer.

Je ne pense pas que j’ai joué mon meilleur basket mais je me suis amusé avec les gars. »

Les gars en NBA sont des pros mais pas des machines, à part si tu t’appelles Lebron. Avec une si longue absence, il était important de reprendre du plaisir, c’est même primordial. On adorera devant les caméras le « Il m’avait manqué » de Kyrie Irving. Gordon Hayward n’a pas forcé les choses en attaque et c’est quelque chose d’important, comme on vous l’expliquait dans notre résumé ce matin. Il a eu plus de temps de jeu que les autres starters avec 23 minutes. Cette tendance ne devrait pas baisser, sans tapant pour autant les 48 minutes. Le joueur a besoin de se réhabituer au rythme et aux minutes car lors de la « vraie » saison, il va se cramer en quelques matchs. Pas de back to back en pré-saison, donc il n’y a pas de raison pour ne pas jouer beaucoup. Prochaine rencontre, encore contre Charlotte Lundi soir et deux jours plus tard un match face à Cleveland. Il a 15 jours pour se mettre en rythme mais il faudra être patient puisqu’il aura sans doute besoin de plusieurs mois pour revenir à son vrai niveau.

On a aimé ce qu’il a apporté sur le terrain. Il a en plus joué avec le sourire, ce qui était vraiment important. Gordon Hayward n’a pas eu peur des contacts et c’est le début de la guérison mentale pour lui.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités