Connect with us

Actualités

Evan Mobley et Marcus Morris, les héros dans la défaite

Source photo : Ken Blaze-USA TODAY Sports

NBA – Dos au mur dans la série contre Boston, les Cavs n’avaient que peu d’espoir de rallier les finales de conférence en début de soirée. Mais Cleveland a tout de même donné du fil à retordre à des Celtics à réaction, malmenés par Evan Mobley et Marcus Morris. Celle-là, il fallait la voir venir.

Non, il ne s’agit pas de la dernière journée de saison régulière. Evan Mobley et Marcus Morris ont bien été les deux forces offensives majeures des Cavaliers de Cleveland pour tenter de renverser la vapeur contre Boston au TD Garden lors du Game 5 des demi-finales de conférence. Un défi d’autant plus important alors que Donovan Mitchell, Jarrett Allen, Caris LeVert et Craig Porter Jr. étaient tous out pour la rencontre.

Alors il a fallu improviser pour le staff de J.B. Bickerstaff, titularisant Dean Wade au poste 4 et Evan Mobley en tant que pivot. Si le second a été à la hauteur de ce qui était attendu ce soir pour avoir le droit de rêver, il a fallu un autre héros inattendu pour tenir la dragée haute à la meilleure équipe de la régulière, alors que Darius Garland a encore une fois pêché au scoring (11 points, 4/17). Quelqu’un avait-il misé sur Marcus Morris ? Sans véritable temps de jeu jusque-là contre le Magic puis les C’s, le vétéran de 34 ans s’est offert ce qui pourrait ressembler à l’une de ses dernières apparitions en playoffs : 25 points à 77% au tir (5/6) et un magnifique 5/6 à longue distance (5/6).

De son côté, le troisième choix de la draft 2021 a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 33 pions, 7 rebonds et 4 passes. Critiqué par son manque d’agressivité depuis le début de sa carrière, Mobley s’est ce soir affirmé dans la raquette (15/24 FG, 0/3 à 3 points, 3/5 aux lancers-francs) et a planté son plus grand nombre de points sur un match en playoffs depuis le début de sa carrière. Une dernière apparition de la saison qui ressemble à une promesse du jeune intérieur de Cleveland, qui sera très attendu la saison prochaine, notamment sur le plan offensif.

Cleveland n’a pas su faire face à des Celtics trop forts pour un roster privé de trois de ses huit joueurs les plus importants. Malgré tout, Marcus Morris et Evan Mobley ont pu s’offrir une dernière rencontre de la saison au-dessus de leurs normes. Ce qui pourrait ressembler à des adieux à ce niveau pour le premier s’apparente en revanche à une promesse pour le second. On se retrouve la saison prochaine Evan.

L’aveu d’impuissance de Rudy Gobert sur Nikola Jokic

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités