Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan était très touché d’avoir son maillot retiré : « La vie est tellement courte, profitons des meilleurs moments »

Ce n’était pas encore la cérémonie de Toronto mais ce fut tout aussi important. DeMar DeRozan a été à l’université, en caroline du sud et cette nuit, les Trojans ont rendu hommage à leur légende en retirant son maillot au plafond de leur salle. On va ainsi vous résumer tout ce qui a été dit puisque DeMar DeRozan a rappelé pas mal d’anecdotes et l’arrière de San Antonio avait beaucoup de choses sur le cœur.  Diar et Mari ont vécu des All-Star Games, des matchs de playoffs mais jamais les filles de DeRozan n’ont vu leur papa en NCAA. Pour lui, il était important de leur montrer car l’université est l’endroit où tout a commencé pour « Deebo » et « Papa » veut qu’elles suivent ses traces. Il n’a joué qu’une saison en NCAA mais elle est très importante pour lui car il a quitté le foyer pour la première fois. Pour autant, la légende de Toronto était heureux comme rarement dans sa vie à ce moment précis de sa vie : « Je dis souvent aux gens que la seule chose que je regrette à propos de l’université c’est que je n’ai pas apprécié comme j’aurais dû. Être ici, j’étais heureux et libre. J’étais sur le toit du monde. »

Il n’est pas la seule tête connue de USC (university south carolina) car un certain Nick Young, lui aussi natif de L.A, avait choisi ce programme : « Je ne l’ai jamais dit à Nick mais je voulais être comme lui. » DeRozan a donc vu dans le public, les fans portant son maillot au numéro 10, il en va de même pour les cheerleaders, tout en participant au Huddle avec les jeunes joueurs avant la rencontre. Il a été touché pour sur et a voulu les remercier : « Je me souviens le premier jour où j’ai marché sur le campus, nerveux, ne savait pas ce qu’il se passait, et revenir plus tard avoir mon jersey retiré. Je ne trouve pas les mots. » Durant son petit discours, il demande alors à l’intendance de croire en ses rêves, ne pas baisser les bras, continuer à pousser car la vie est trop courte, et qu’il ne faut rien prendre pour acquis. DeMar DeRozan est un chic type, comprenant le sens de la vie et rien que pour ça, on a envie de lui dire merci et qu’il se rassure, s’il n’a pas assez profité, USC a bien profité de lui.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités