*
Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan a voulu fumer les arbitres après la défaite : entre frustration et déception, Deboo en avait gros sur la patate

DeMar DeRozan avait pu sauver les siens contre Dallas. Ce n’est pas passé contre les Blazers, pourtant amputés de Damian Lillard. Une défaite qui passe mal à tel point de s’énerver contre les arbitres à la fin de la rencontre. Le joueur était assez tendu, personne n’a raté son petit coup de sang face à Enes Kanter.

26 points à 11/25 au shoot, 4 rebonds et 10 passes décisives. Au niveau des chiffres, DeMar DeRozan n’a pas vraiment à s’en vouloir. Il ratera le shoot de la victoire mais dans les faits non plus, il aura quasiment tout donné car sans lui, les Spurs n’auraient même pas connu le money-time. Il inscrit les 8 des 10 derniers points de son équipe. Outre Derrick White, Deboo est le seul joueur à avoir inscrit des points dans les 7 dernières minutes du match. L’histoire se répète assez souvent. Face à Dallas, les Spurs menaient et ont failli gâcher leur avance. Cette fois, ils l’ont vraiment fait. DeMar DeRozan a pourtant eu l’occasion de forcer la décision, mais il le rate. Le numéro des 10 Spurs réclame une faute et justement, les arbitres avaient avalé leur sifflet des deux côtés dans le méga money-time. A la fin de la rencontre, il n’a pu se contrôler après tant d’efforts, la colère devait sortir.

Il ne valait pas mieux être un fan d’une des deux équipes cette nuit. La fin de match fut crispante mais quel duel nous a offert la confrontation entre CJ McCollum et DeMar DeRozan. Les deux se sont répondus du tac o tac. A contre courant, c’est sur un vilain goaltending que le match se jouera. Sans Dame, CJ a réussi à ne pas en faire trop et en gardant tout le monde investi : 29 points et 6 passes décisives. Le banc a clairement fait la différence avec 29 points inscrits. La défense aura eu son mot à dire, DeMar DeRozan faisant quasiment tout, et malgré ses nombreux points dans le money-time, les Blazers l’ont forcé à passer le ballon et c’est ainsi que Normal Powell réussira à planter le « shoot de la gagne » grâce à une interception sur Lonnie Walker.

Les Spurs avaient l’occasion de se rapprocher de la 8ème place, attention de ne pas jouer avec le feu. Concernant les Blazers, ils font tout pour éviter la 7ème place et restent au contact d’un possible spot dans le top 4. Cette fin de saison s’annonce passionnante ! Petit rappel important, la saison s’arrête dans un mois jour pour jour !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La course au playin : les Wizards ont réalisé un énorme coup !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités