*
Connect with us

Vidéos

Comment les Lakers ont bloqué DeMar DeRozan ?

DeMar DeRozan a été on fire dans la rencontre entre les Lakers et les Spurs… jusqu’à 4 minutes et 24 secondes de la fin du match, suite à son and one, ce qui sera son dernier panier rentré du match. Si chaud qu’il a réussi à mettre 2 paniers à 3 points dans le même match mais sa fin de rencontre a été contrée grâce à la belle défense des Lakers et ses nombreux profils défensifs.

DeMar DeRozan est un attaquant patient, il n’est pas du genre à jouer n’importe quel défenseur sans queue ni tête. Pour se faciliter un panier facile, il veut attaquer le défenseur le moins rentable à ce moment du match, il se nomme Kyle Kuzma. C’est ainsi qu’il décide de demander un pick and roll précis. Mais comme on peut le voir dans notre extrait vidéo, Lebron James l’a bien cramé et demande de changer de joueur pour l’accueillir. DeMar DeRozan ne cherche même pas à attaquer le numéro 23 et pense faire le bon choix, qui se terminera en queue de poisson.

Toujours égalité entre les deux équipes. DeMar DeRozan a le même plan de jeu en tête, attaquer Kyle Kuzma par tous les moyens. Les Lakers l’avaient bien compris et tentent de ne pas switcher pour ne pas lui donner un panier facile. On sait à quel point DeMar DeRozan adore faire sauter ses défenseurs et le numéro 0 des Lakers est avion ambulant. L’objectif pour les Angelinos est de garder Wesley Matthews, l’un des meilleurs défenseurs des Lakers. Une nouvelle fois, DeMar DeRozan lâche le ballon pour un autre échec des Spurs, qui ne cesse de se précipiter. Une nouvelle fois, l’exécution est vraiment vilaine.

3ème situation, les défenseurs changent. On part sur un autre profil de joueur en défense. Wesley Matthews est plus un stoppeur défenseur, Dennis Schroder se porte vers l’harcélement. Doué pour l’interception, il tente son coup et fait une petite faute non sifflée. C’est peut être là le grand problème de l’originaire de Compton. Le quadruple All-Star aurait dû jouer l’attaque à fond et pénétrer, surtout qu’Anthony Davis n’est pas là pour protéger le cercle. DeMar DeRozan lâche le ballon et ne le reverra plus jamais… Dejounte Murray encore dans ses œuvres.

Enfin, dernière situation pour DeMar DeRozan et qui n’est autre que la conclusion d’une star qui s’est sortie de son rythme. Il demande l’isolation voyant l’avantage de taille contre Dennis Schroder. Il joue son postup mais la prise à 2 ne tarde pas et l’arrière tente un fadeway dans sa position préférentielle et lâche un vilain airball. C’est un shoot qu’il peut rentrer n’importe quand mais quand un attaquant racé ne shoote pas pendant plus de 4 minutes, le résultat peut ne pas se finir bien. « Deebo » demande une faute, sans doute encore une fois qu’il y avait mieux à faire.

DeMar DeRozan a fait la connaissance avec la défense d’une top team. Derrick White aurait pu débloquer la situation mais l’exécution devra être meilleure. Les différents défenseurs des Lakers sont en tout cas un atout pour défendre ce type de joueur.

Jarrett Allen n’aurait vraiment pas du sauter : John Collins décolle pour le tomar d’une violence inouïe

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Vidéos