*
Connect with us

Actualités

Christian Wood monstrueux pour sa première : t’es sur que tu veux pas rester James Harden ?

Source photo : Twitter Rockets

Enfin on a envie de dire ! Christian Wood a participé à son premier match et il est peu de dire qu’il a joué comme un MVP. Plus encore, son duo avec James Harden a été étincelant, de quoi donner des arguments au MVP de rester.

On ne peut pas dire que s’appeler Christian ça a du flow. Désolé à tous nos Christian qui nous lisent, on vous adore. Dès son arrivée à Houston, le pivot n’était pas timide, loin de là. Il disait d’avance, avant même le départ de Russell Westbrook, qu’il serait la 2ème option de l’équipe. Et s’il n’avait pas menti ? L’intérieur a été subjuguant pour sa première : 27 points, 10 rebonds et 2 passes décisives. Le jeune joueur peut jouer de bien des manières. D’abord en étant adroit de loin, il a mis 2 shoots à 3 points cette nuit. Il est capable de finir au cercle main gauche, main droite ou en dunk. Ses longs bras lui permettent de partir de très loin et son agilité et son toucher sont des talents uniques pour un joueur aussi grand. Christian Wood s’est même permis de la jouer comme Melo en réalisant un magnifique Jabstep. Oui, on sait que la pré-saison peut être trompeuse mais le Rocket a clairement joué avec l’étoile de Mario et Luigi cette nuit.

Quel a été le plus gros kiff de cette soirée ? Son association avec James Harden. Les picks and roll et picks and pop ont été nombreux et leur one two punch a semblé être un récital vu des centaines de fois. Ils sont sur la même longueur d’onde et ça se voit clairement. De son côté, James Harden a été très intéressant après avoir « raté » son 1er match. On a revu le barbu qu’on aime tant. Des stepbacks à 3 points avec des tonnes de dribbles, une aisance sur pick and roll avec une jolie passe entre les jambes. Et encore mieux, des catchs and shoot, Rihanna faisait encore de la musique quand c’est arrivé la dernière fois. Avec 4 matchs au compteur, on ne verra pas l’association entière de cette équipe avant le début de la SR mais on aurait aimé voir des combinaisons d’un cinq John Wall – James Harden – Eric Gordon – Christian Wood – Demarcus Cousins. Y’a des trucs très sérieux à faire avec ce mélange de joueurs vitesse, demi-terrain, shoot, défense et playmaking.

Cerise sur le gâteau, les longs bras de Christian Wood sont précieux en défense, même s’il reste encore beaucoup à travailler. James Harden voudra t-il s’impliquer ? C’est une toute autre question. Il y a clairement matière à travailler.

La photo de la nuit : le vestiaire « Covid » du Magic d’Orlando partagé par Evan Fournier

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités