*
Connect with us

Actualités

Une entrée en matière de rêve pour les fans : les Bucks remportent un game 1 pour le moins crispé !

Pour un premier match, il donne clairement le ton pour les playoffs d’une soirée inoubliable, alors qu’il est à peine minuit. Milwaukee a eu chaud aux fesses mais réussit à prendre le premier match. En playoffs, pas de place pour la manière, seul compte la victoire. 1 à 0 dans la série face à Miami.

Le Heat frappe en premier avec Duncan Robinson. Pas de Stephen Curry en playoffs ? C’est le moment d’être la star du 3 points lors de cette post-season. Il enquille les 3 points à vue. Ce sera d’ailleurs le seul moment des 12 premières minutes, avec un semblant d’adresse, puisque les deux équipes échangent des briques. Se sachant inférieur habituellement face à Miami, Giannis Antetokounmpo n’hésite pas à attaquer la raquette avec une hyper agressivité (13 points à 6/16 au shoot). Jimmy Butler (17 points à 4/22 au shoot) défend plutôt bien sur lui, pour ne pas dire parfaitement. Mais si on veut vraiment être honnête, le 1er quart-temps est une vraie bouillie de basket. Avec un match à 14 heures, ce n’est pas non plus facile d’être à 100% tout de suite, notamment avec la pression des playoffs, qui se ressent clairement. Les floridiens s’en sortent notamment avec Goran Dragic, étincelant en attaque avec 7 points et le Heat mène de deux petits points à la fin du 1er quart-temps.

Un sentiment de sérénité se dégage du Heat, qui mène grâce à une défense de tous les instants, mené par Bam Adebayo… mais plus pour longtemps. Jimmy Butler se réveille après son 0/5 avec deux paniers importants, dont un 3 points, histoire de reprendre confiance. Une chose fait tâche dans ce second quart-temps, c’est le manque flagrant d’agressivité de la part de l’ancien de Kentucky en attaque en attaque. C’en est arrivé à un point où Bam Adebayo se positionne avec la passe dans son esprit en premier lieu, plutôt qu’être dans mode attaque. A cause de cette attitude, les Bucks reviennent dans le match, d’autant que Tyler Herro multiplie les isolations, en vain. La défense de Milwaukee est en place et revient ainsi de 6 points d’écart, pour être à +2 au retour des vestiaire. Heureusement que Duncan Robinson se retrouve adroit (4/7), l’écart aurait pu être plus conséquent.

Le Heat commence le 3ème quart-temps de manière catastrophique, en perdant beaucoup de ballons et alors que l’écart commence à se rapprocher des 10 points, Duncan Robinson (24 points à 7/13 au shoot) envoie une nouvelle fusée pour jouer aux climatiseurs. Ce 3ème quart-temps sera jouissif par rapport à la première mi-temps. Les deux franchises sont lancées au shoot et se répondent du tac o tac. Jrue Holiday inscrit 11 points dans ce 3ème quart, pendant que Goran Dragic en inscrit 7 points (25 au total). Les deux meneurs offrent un magnifique duel avant d’attaquer le money-time. Seulement +2 pour les Bucks. Cet écart va être relativement être le même jusqu’à la fin de la partie. Dès que les hommes de Spo mettent un gros shoot, les Bucks font de même. Giannis Antetokounmpo (26 points à 10/27 au shoot, 18 rebonds et 5 passes) va alors donner l’impression de tout donner pour perdre, malgré ses quelques points ici et là. Il rate quasiment la moitié de ses lancers. Trevor Ariza relance le match avec un 3 points inespéré dans le corner et Jimmy Butler réussira un buzzer improbable pour pousser l’overtime. Durant la prolongation, Bam et Butler continuent de vendanger, l’équipe de Spoelstra tient grâce à ces diables de Duncan Robinson et Dragic et leur qualité de shoot mais en face, Jrue Holiday et Brook Lopez ne lâchent pas… Et puis il y a cette fameuse dernière possession, Khris Middleton arrive à se défaire de la défense pour rentrer le game winner grâce à un super move. Game Over.

Dans une vrai guerre des tranchées, les 27 points de Khris Middleton ont ainsi fait le boulot. Une victoire toute sauf rassurante avec Bam Adebayo et Jimmy Butler chaotiques (et Tyler Herro), il faudra faire mieux pour garder l’avantage du terrain.

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: L'arbitre siffle une violation de 10 secondes à Giannis Antetokounmpo !

  2. Pingback: LeBron James se confie sur le matchup face à son pote Chris Paul

  3. Pingback: Des Bucks records détruisent en un quart temps le Heat : Jimmy Butler er sa clique peuvent commencer à paniquer

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités