Connect with us

Actualités

Boston montre son réel niveau en 2ème mi-temps : Miami se fait piétiner salement, nous aurons bien un match 6 !

Match 6 ou pas ? Telle était la question avant la rencontre de cette nuit et la réponse est oui. Miami a pensé dominer en 1ère mi-temps, jusqu’à ce que la marée verte terrasse tout sur son passage. Seul point noir de la rencontre, la déchéance des arbitres qui ont sifflé tout et n’importe quoi, des deux côtés du terrain. Boston vous dit donc rendez-vous à dimanche !

Bien que les Celtics aient remporté la rencontre, que le chemin fut long. Leur première mi-temps est catastrophique et fait passer Duncan Robinson pour Kevin Durant. Outre ses 12 points dans la première période, il rentre des layups, ce qui n’arrive presque jamais, puisque cela représente moins de 12% de son jeu selon les statistiques. En attaque, ce n’est guerre mieux, les hommes de Brad Stevens commencent la rencontre par un hideux 1/12 au shoot et les 4 balles perdues n’arrangent rien. Miami n’est pourtant pas exceptionnel, Jimmy Butler a des problèmes de fautes et il n’est pas le seul. Kemba Walker et Jaylen Brown sont bien isolés, avec des coéquipiers pas encore au niveau…

Les rotations sont un peu partis « en live ». Enes Kanter fait son entrée alors que personne ne l’attendait. Il arrive avec un 4/4 au shoot et montre son efficacité. Bien que maladroit, Jayson Tatum essaye du mieux qu’il peut sur la ligne. Pendant ce temps, Marcus Smart déçoit et malgré le bon retour de Jimmy Butler, Miami ne prend pas le dessus pour faire le break. Leur adresse à 3 points n’est pas vraiment présente, à l’image d’un Jae Crowder qui connait des temps difficiles dans le domaine, à l’opposé de son début de série. Il termine à 14 points mais à un horrible 0/6 de loin. À l’image du 1er quart-temps, le Heat ne fait pas le break et va le regretter amèrement.

On ne sait pas trop ce qui s’est passé lors du discours à la mi-temps mais Boston est différent, l’équipe devient agressive. Déjà en défense, ce qui leur permet de courir et trouver des shoots ouverts, et donc plus de facilité à marquer. Jayson Tatum est hors norme et explose avec 21 points dans la seconde mi-temps. On le retrouve sur ses séquences en un contre un mais aussi au shoot. Stevens s’est aussi adapté, avec plus de picks sur la zone, ce qui a permis à Kemba Walker de retrouver sa confiance. Le 3ème quart-temps fait vraiment mal pour le Heat : 41 à 25. Goran Dragic plante 11 points dans cette période, en vain et surtout trop esseulé.

Sans frayeur, Boston terminera tranquillement cette rencontre en maîtrisant son sujet. Jaylen Brown touche enfin plus de ballons et commence à balancer à 3 points avec une belle réussite. Il a été un des joueurs les plus constants cette nuit et sans lui en première mi-temps, son équipe allait plonger. Si JT termine à 31 points, lui finit à 28 points. Autre homme fort de la fin de match, Daniels Theis et on pourrait même dire de la seconde mi-temps. Plus physique, plus entreprenant, tout simplement meilleur des deux côtés du terrain, il a été cet energizer parfait, sans oublier ses rebonds offensifs précieux, pendant que le Heat coulait à petit feu.

La 1ère mi-temps a été un semblant de domination par Miami. Ils auraient dû tuer le match mais Bam Adebayo et Jimmy Butler n’ont pas joué à leur vrai niveau, coincés par la belle défense de Boston. Gordon Hawyard a aussi très important dans la victoire et c’est bien en équipe que les Celtics s’en sortiront. On attend la même prestation dans un jour.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités