*
Connect with us

Anecdotes

Michael Jordan a mené la vie dure à Clyde Drexler même pendant Team USA : Pas de repos pour MJ quand il s’agit de trashtalk

Michael Jordan

Durant sa longue carrière en NBA, Michael Jordan s’est certes démarqué comme le meilleur joueur de tous les temps, mais son art du trashtalk est tout aussi légendaire. Il faut dire que His Airness n’avait pas sa langue dans sa poche sur le terrain, et pas seulement pour marquer des paniers. Nombreuses sont les anecdotes de trashtalking sur Michael Jordan. Rivaux pendant de nombreuses années, Clyde Drexler et MJ se sont affrontés à plusieurs reprises. Le trashtalk a continué entre les deux hommes et même pendant Team USA.

On le savait déjà que Michael Jordan n’avait pas du tout été tendre en matière de trashtalking avec l’un de ses rivaux de toujours, Clyde Drexler. Outre le fait qu’ils étaient adversaires sur le terrain dans les années 1990, lorsque Drexler faisait encore les beaux jours des Portland TrailBlazers, les deux hommes ont également passé du bon temps ensemble en tant que membres de la Dream Team en 1992.

Après la victoire des Bulls de Jordan sur les Blazers de Drexler lors des finales NBA en 1992, les deux hommes se sont retrouvés sur le terrain, mais cette fois en tant que coéquipiers. Selon l’écrivain David Halberstam dans son livre intitulé « Playing For Keeps », cela a déclenché tout un tas d’émotions qui devraient expliquer la relation intéressante entre Jordan et Drexler.

« Jordan n’a pas laissé passer l’occasion de dire des bêtises à l’entraînement face à Clyde. “Je ne viens pas de te botter le cul ? Quelque chose ici te semble un peu familier ? Tu crois que tu peux m’arrêter cette fois-ci, Clyde ? Tu ferais mieux de faire attention aux 3 points, Clyde.” Explique l’écrivain dans son livre. “Il poursuit :” Finalement, certains de ses collègues de la Dream Team ont suggéré à Jordan de réduire le trash talk avec Drexler parce qu’ils étaient tous coéquipiers maintenant, et qu’il n’y avait aucune raison de rouvrir des blessures aussi récentes. Il a continué. Cependant les entraîneurs notent qu’à chaque fois que Jordan défendait sur Drexler, il augmente le niveau défensif de l’équipe plus que quiconque. »

Une manière certes un peu particulière de motiver ses coéquipiers, mais Jordan est Jordan, le trashtalk fait partie intégrante de l’homme et ce n’est certainement pas Clyde Drexler qui vous dira le contraire. C’est un peu comme mettre du sel sur une plaie ouverte. Mais là encore, c’est juste MJ qui fait du MJ. Michael Jordan est connu pour ça et ceci n’est qu’un exemple de plus. Elle devait être sympa l’ambiance avec Team USA en 92.

Une anecdote de plus sur le légendaire trashtalk de Michael Jordan, toujours dans la provocation. Au fond, on ne peut s’empêcher de penser qu’il faisait ça même avec la sélection américaine pour donner la hargne à ses coéquipiers. Une manière d’être un leader un peu particulière on vous l’accorde. Mais His Airness était comme ça, et c’est aussi en partie pour ça qu’il est devenu si iconique.

Les Bulls de Jordan avaient abattu les Blazers de Drexler en finale NBA en 1992 juste avant que les deux hommes se retrouvent avec Team USA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Anecdotes