*
Connect with us

Actualités

Donovan Mitchell a toujours la dalle : 45 pions de Spida et un block au buzzer de Gobert assurent la victoire du Jazz contre les Clippers

Source Photo : Deseret News

Une équipe a passé le premier tour sur un gentleman sweep, l’autre a dû réaliser un comeback au bout d’un Game 7 pour accéder au tour suivant. Le Jazz recevait les Clippers pour démarrer la deuxième demi-finale de la conférence ouest. Donovan Mitchell et Utah ont voulu faire respecter la hiérarchie pour triompher d’un Los Angeles encore épuisé.

D’entrée, le Jazz rappelle pourquoi il est le leader à l’ouest. Trois shoots derrière l’arc rentrés, dont deux de Donovan Mitchell pour pimenter le début de match. Mais ça, c’était avant d’envoyer brique sur brique pendant le reste du premier quart-temps. L’absence de Mike Conley se fait ressentir, Utah ne trouve aucune autre solution que de tirer de loin. Résultat : une affreuse statistique de 21 tirs manqués consécutivement. Les Clippers ne sont pas beaucoup mieux offensivement. Kawhi Leonard et Paul George sont très discrets, ce sont les roles players qui assurent au scoring, avec Luke Kennard en première ligne (11 points à la mi-temps, meilleur scoreur de L.A.). Même sans la réussite de leurs stars, les Clippers creusent un petit écart. Utah ne retient pas la leçon et finalise son partenariat chez Brico Dépôt, pendant que le banc d’en face fait la différence notamment grâce à Rondo et Cousins. Dans les dernières minutes du premier acte, les Jazzmens s’arrachent pour revenir au score. Ils multiplient les efforts pour intercepter et s’appuient sur le réveil de Spida pour réduire l’écart. +13 à la pause tout de même avec des Mormons à seulement 32% de réussite au tir.

Layup, step-back suivi d’un trois-points, fini de rigoler pour Donovan Mitchell dès la première minute du troisième quart. Il passe à la vitesse supérieure, un autre tir longue distance et une pénétration parfaitement ajustée : 10 points en un plus de deux minutes et une grosse de mixtape de Spida sur la défense des Clippers. Le Jazz recolle et Kawhi tente de répondre au défi de l’arrière de Salt Lake City, après deux quarts-temps et demi transparents. Mais les joueurs de Snyder deviennent aussi bouillants que la Vivint Smart Home Arena ce soir. Après le show Donovan Mitchell, ses coéquipiers parviennent à régler la mire pour sanctionner un peu mieux qu’en première mi-temps. Fin du troisième quart, 79-79, le quatrième s’annonce spicy.

Donovan Mitchell décide de prendre à nouveau les choses en main. A Los Angeles, il ne fallait pas compter sur le leadership de Paul George ni sur celui de Kawhi Leonard ce soir. Le bonus pour les deux équipes alors qu’il reste 8 minutes à jouer gâchent un peu la fête, mais le scénario ne brise pas le momentum du Jazz pour autant. Plus présent au rebond grâce à Rudy Gobert (10 points, 12 rebonds, 3 contres), la défense d’Utah s’intensifie. Quand Rajon Rondo prend des tirs à trois points dans le money time, c’est généralement que tu défends bien. Spida continue sur sa lancée, mais loupe ses deux dernières possessions. Menés de trois points, les Clippers ont une dernière chance avec 15 secondes à jouer. Pas de Kawhi, ni de PG pour prendre le shoot de la gagne. C’est Marcus Morris qui s’en charge, mais se fait violemment contré par Rudy Gobert dans le corner. Un block du Français au buzzer et les 45 points de Donovan Mitchell (dont 32 en deuxième mi-temps) permettent au Jazz de mener 1-0 dans la série.

Le Jazz a eu du mal à trouver ses marques sans Mike Conley à la mène. Il aura fallu un retour des vestiaires explosif de Donovan Mitchell pour retourner des Clippers en manque d’un homme providentiel ce soir. Utah doit fixer ses problèmes en attaque pour ne pas revivre la même première période. Pour LA, des prises de responsabilités sont attendues de la part de Kawhi Leonard et Paul George dans le Game 2.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Donovan Mitchell a voulu se rattraper de sa 1ère mi-temps : "Il n'a pas peur d'échouer"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités