... ...
... La 10ème victoire de suite pour les Sixers : on ne le répétera jamais assez, Ben Simmons est un grand malade ! - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

La 10ème victoire de suite pour les Sixers : on ne le répétera jamais assez, Ben Simmons est un grand malade !

Source : NBA
Match à 19h ce dimanche, histoire de finir idéalement ce week-end. Affiche sympa en plus, entre les Sixers actuellement très en forme et les Hornets, pour une revanche de la semaine dernière. Duel Simmons-Walker attendu, d’autant que ce dernier est récemment devenu le meilleur marqueur de l’histoire de Charlotte.

Ce ne sera pas le match de l’année pour Kemba Walker… Pas un seul point inscrit durant le premier quart-temps, avec du déchet dans son jeu. Du coup, c’est Michael Kidd-Gilchrist qui prendra les choses en main. Ceux qui l’avaient vu venir, levez-vous. Non personne ? Dwight Howard va bien débuter la rencontre également. JJ Redick et Richaun Holmes vont bien riposter pour les Sixers, mais le banc des Hornets sera performant, à l’image de Jeremy Lamb et c’est Charlotte qui prendra un petit point d’avance : 29-28.

En seconde période, Marco Belinelli va permettre à Philly de créer un premier vrai écart. Fultz est énergique en sortie de banc et surtout Ben Simmons va enfin trouver des ouvertures pour ses partenaires. Le meneur arrive à 10 points avec un grand impact dans tous les compartiments du jeu. Heureusement, Kemba Walker va revenir sur le terrain avec de meilleures intentions pour inscrire 7 points en fin d’acte et limiter la casse. 60-51 pour Philadelphie au moment de regagner les vestiaires.

L’attaque des Hornets va être en feu dans ce début de seconde mi-temps. 20 points plantés en 6 minutes pour revenir à hauteur de leurs adversaires. MKG continue de se montrer efficace, tout comme Malik Monk et Willy Hernangomez (10 points chacun). Ca va vite agacer Scott Brooks, qui va demander aux siens d’activer le mode verrou défensif : 7 points seulement encaissés par les Sixers dans le reste du quart-temps, pendant que Ben Simmons approche une nouvelle fois le triple-double. Le rookie est partout, déjà 12 passes à son compteur ainsi que 18 points pour une seule balle perdue. TJ McConnell est comme souvent impactant dès qu’il est sur les parquets. Bien trouvés par leur meneur, Ersan Ilyasova (16 points) et JJ Redick (20 points) prennent feu et permettent aux Sixers d’entamer la dernière période avec 13 unités d’avance.

On a à peine parlé de Belinelli, d’une propreté incroyable : 23 points à 9/10 au shoot… L’Italien est décidemment une excellente pioche en cette fin de saison ! Hernangomez et Monk vont continuer à inscrire quelques points, sans toutefois réussir à initier un comeback. C’est au tour de Robert Covington de se montrer malgré pas mal de tirs ratés, ça fait 6 joueurs au dessus des 16 points pour Philly. Victoire logique donc sur le score de 119 à 102. Sans Dario Saric, ils n’ont eu aucune difficulté à s’imposer. On se répète, mais Ben Simmons est réellement un rookie hors-norme… On a la sensation que le gamin pourrait presque tourner en triple-double de moyenne la saison prochaine ! Et quelle intelligence dans son approche du jeu…

10ème victoire d’affilée pour Philly, qui a désormais le même bilan NBA que Cleveland ! C’est mérité quand on voit cette équipe sur le terrain. Le collectif est huilé, la preuve encore ce soir avec une marque très répartie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La boutique The Daily Dunk










100 euros remboursés

More in News