*
Connect with us

Actualités

Un prêté pour un rendu, Jimmy Butler va envoyer la sauce au shoot lors du match 3

Source image : Basket USA

Le Heat s’est incliné plus que lourdement hier face aux Bucks, 132-98. Un résultat inquiétant pour toute la Floride, et Jimmy Butler en est bien conscient, il va falloir relever la barre très rapidement, dès le match 3.

Le Heat est en perdition dans ces playoffs. Alors que le premier match avait donné de l’espoir à toute la fanbase de Miami, avec Jimmy Butler qui pousse Milwaukee en prolongation, et dans ces derniers retranchements, le game 2 a été une humiliation en règle. 26 points d’écart à la fin du premier quart temps, 32 à la fin du match. Une défense ouverte par les shoots des Bucks et une attaque qui piétine outre mesure. Jimmy Butler est le personnage principal sur le banc des accusés après cette lourde défaite. Pire plus/malus de la rencontre avec un -34, le franchise player sait qu’il doit, avec Bam Adebayo, davantage prendre ses responsabilités.

« Je pense que parfois Bam et moi sommes un peu perdus en essayant d’inclure toute le monde. Ce n’est pas une mauvaise chose. Je pense que c’est ce qui a fait de nous de très bons joueurs dans cette ligue mais des fois nous devons y aller, spécialement moi. Peut-être que nous devons imposer notre volonté un peu plus. »

Plus qu’une simple déclaration, on voit là poindre un possible changement tactique pour les hommes d’Erik Spoelstra. Plus de balles dans les mains de Jimmy Butler et Bam Adebayo, un peu moins dans celles de roles players comme Trevor Ariza, Duncan Robinson (pourtant très bon sur le premier match) ou Kendrick Nunn. Là où l’année passée, le collectif était la force principale de ce Heat, cette année le franchise player ne semble plus en accord avec cet adage. Un revirement inattendu qui pourrait venir contrarier les plans de Mike Budenholzer et les siens, ou alors le conforter dans ses choix, si cette solution n’est toujours pas la bonne.

Jimmy Butler veut prendre les choses en mains alors que le Heat coule. Le syndrome du sauveur pour le franchise player de Miami ? Ce qui est sûr c’est que cette solution semble être celle de la dernière chance, il s’agirait de ne pas la rater, sinon les Bahamas vont se rapprocher dangereusement.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Jimmy Butler ne semble plus avoir faim, après la 3ème défaite : "Je ne suis pas surpris"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités