*
Connect with us

Actualités

Tristesse, regrets et frustration chez Kemba Walker : 2ème campagne de playoffs en mode blessure, le temps commence à passer pour le trentenaire

Source image : Getty Images

Kemba Walker est arrivé en 2019 comme le sauveur de Celtics déçus par le passage de Kyrie Irving. Deux ans plus tard, le constat est plutôt amer et le moral du meneur miné.

Kemba Walker a déjà prouvé par le passé qu’il pouvait être un joueur offensif fou. Que ce soit lors de ses 8 années du côté de Charlotte ou même de sa première saison régulière avec les Celtics, le meneur est un joueur qui sait presque tout faire en attaque. Un drive et un handle largement au-dessus de la moyenne, un shoot plus que performant et des qualités dans le clutch à faire pâlir la plupart de ses adversaires. Pourtant, depuis un an et demi et une blessure au genou, le numéro 8 n’est plus que l’ombre de lui-même. Des performances bien en-deçà de ses qualités naturelles, qui mine le moral de l’ancien All Star.

« C’est dur. Cela a été vraiment dur spécialement parce que pendant ma carrière, j’ai joué tellement de matchs quand j’étais en bonne santé. » a-t-il déclaré après l’élimination des Celtics face à Brooklyn (123-109 dans le match 5). Je suis venu à Boston pour faire parti de ces runs spéciaux et prendre part à des matchs à haute intensité où les fans deviennent fous, et je n’ai malheureusement pas été capable de prendre part à tout ça. J’essaie de bien faire. Je dois bien faire. »

NBA - La belle surprise de Kemba Walker pour ses coéquipiers

3 matchs de playoffs en 2021 : 12.7 points à 32.7% au shoot, 14.3% à 3 points et 2.7 balles perdues

Une déception évidente pour le meneur des Celtics, qui a connu son prime individuel dans une équipe des Hornets qui végétaient dans les profondeurs de l’Est et qui était venu dans le Massachusetts pour devenir un joueur majeur de la grande ligue, avec les résultats qui vont avec. Sauf qu’arrivé avec le statut de seconde option offensive l’année passée derrière Jayson Tatum, ses nombreuses contre-performances et la blessure qu’il traine depuis un an et demi l’ont relégué au rang d’option numéro 3 ou 4, derrière Jayson Tatum, Jaylen Brown et au niveau de joueurs comme Marcus Smart ou Evan Fournier. Un choix compréhensible au vu de son niveau de jeu, mais une réelle déception vis-à-vis des attentes placées en lui.

Kemba Walker vient de vivre une seconde saison compliquée du côté de Boston. Le meneur est loin de répondre aux espérances des fans, entre blessure et niveau de jeu réel, on ne sait plus où situer le numéro 8, perdu au milieu de Celtics hésitants.

https://i1.wp.com/imgresizer.eurosport.com/unsafe/1200x0/filters:format(jpeg):focal(1204x425:1206x423)/origin-imgresizer.eurosport.com/2019/11/13/2716197-56145970-2560-1440.jpg?resize=1000%2C563&ssl=1

Selon les rumeurs, Kemba Walker pourrait être le premier joueur à partir, depuis le changement de hiérarchie à Boston

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités