*
Connect with us

Actualités

Trae Young, frustré par le dernier match de la saison : le meneur des Hawks annonce la couleur pour l’an prochain

Éliminé aux portes d’une finale NBA après une défaite lors d’un game 6 à sens unique du côté de Milwaukee, Atlanta peut avoir des remords. En effet, les Hawks ont dû faire sans Trae Young pour les derniers matchs de la série. On ne prendra pas en compte son game 6 qui aura été un fiasco total, néanmoins, Trae Young qui est encore jeune aura encore le temps et certainement l’occasion de revenir plus fort avec les siens.

Alors que la saison des Hawks d’Atlanta touchait à sa fin avec une défaite 118-107 contre les Bucks lors du sixième match de la finale de la conférence Est, Trae Young a quitté le terrain après le buzzer final et a crié un message aux fans rassemblés autour du tunnel près du banc d’Atlanta à la State Farm Arena.

« Nous reviendrons. »

Un message lourd de sens puisqu’il s’agissait d’un dernier message de motivation de la part de Young, l’une des étoiles montantes de cette ligue. Le meneur a certes terminé avec 14 points à 4 sur 17 au tir en 40 minutes samedi soir pour son retour, mais l’avenir semble être radieux pour l’ancien d’Oklahoma.

« Je sens que nous allons revenir, et je le pense vraiment. » A déclaré Young.

Trae Young qui était sur la touche et qui semblait naturellement essoufflé n’avait pas son élan habituel. Mais alors qu’Atlanta risquait d’être éliminé avec une nouvelle défaite, il a fait de son mieux pour essayer de prolonger la saison de son équipe d’un autre match.

« Le message que j’ai voulu faire passer à l’équipe était de ne pas avoir de regrets. » A déclaré Nate McMillan. « Nous ne voulons pas de regrets après le match de ce soir. C’est ce que j’ai vu de Trae. Le fait qu’il ait été inactifces derniers matchs s’est senti sur ce game 6. Il était essoufflé très rapidement et a eu du mal. Quoi qu’il en soit, c’était le message. Pas de regrets à la fin de ce match. Donnez tout ce que vous avez. Je pense que ce groupe l’a fait. »

Trae Young n’a pas joué un rôle important pendant la majeure partie de la première mi-temps. Il a marqué son premier panier sur un flotteur à 4mn56 de la fin du premier quart-temps. Il a ensuite effectué une percée à travers la défense jusqu’au panier pour un layup facile. Il n’a rentré que 2 de ses 8 tentatives pour 5 points en première mi-temps, avec deux passes et trois pertes de balle. Cette tendance s’est poursuivie en deuxième mi-temps.

« Pour moi, ne pas être capable d’être là pour mon équipe pendant deux matchs, c’était déjà frustrant et puis ce soir je voulais juste me battre et essayer de tout donner. Je voulais juste être là pour mon équipe. C’est définitivement frustrant de ne pas être en bonne santé et de ne pas être capable de se donner à 100 %. » A déclaré Young.

En fin de compte, les coéquipiers de Young n’ont pas été d’un grand secours non plus. En tant qu’équipe, Atlanta n’a tiré qu’à 41,3 % de réussite. En dehors d’une performance étonnante de Cam Reddish, qui a marqué 21 points avec 6/7 à 3 points, le reste des Hawks. Un passage à vide au début du troisième quart-temps, en particulier, a été fatal aux Hawks, car les Bucks ont réalisé un run de 13-2 au début de la deuxième mi-temps pour prendre une avance de 15 points. Atlanta a passé le reste du match à essayer de réduire cette avance. Les Hawks ont réussi à revenir à six points à 3mn41 de la fin sur un dunk de Clint Capela. Mais Milwaukee a répondu avec un layup de Jrue Holiday, un stop défensif et un steal sur les Hawks qui a abouti à deux lancers francs de Khris Middleton, mettant fin à toute chance pour Atlanta de garder sa saison en vie. Un parcours magique en post-saison, au cours duquel les Hawks ont éliminé deux adversaires mieux classés, les Knicks de New York, en cinq matchs et les 76ers de Philadelphie, en sept matchs avant de s’incliner face à Milwaukee.

« C’est un sentiment que je n’avais jamais ressenti auparavant. » A déclaré John Collins. « De toute évidence, le fait de sentir que nous avions une réelle chance de brandir le trophée Larry O’Brien, de ne pas y arriver, et de comprendre toutes les choses positives que nous avons faites cette année pour nous aider à en arriver là, et toutes les choses que je n’ai pas faites ou que j’aurais pu faire mieux ou que j’aurais pu me concentrer davantage sur ces choses me reviennent en mémoire. Il y a donc pas mal d’émotions que je ne sais pas encore comment gérer, mais je peux vous dire que je suis fier de ce groupe et de la façon dont nous nous sommes battus et avons rivalisé jusqu’ici. »

De la frustration, ces Hawks peuvent en avoir et c’est tout à fait compréhensible. Toutefois, cette équipe est encore jeune et même si elle s’est arrêtée aux portes de la finale NBA, ils ont aussi montré qu’ils avaient du cœur et qu’ils étaient capables d’être des adversaires redoutables. L’occasion donc de garder cet échec en mémoire pour devenir encore meilleur l’an prochain.

Malgré les efforts fournis pour revenir dans la série, Trae Young aura été en grande difficulté lors de ce match 6.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Officiel : Trae Young prolonge à Atlanta, 207 patates sur cinq ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités