*
Connect with us

Actualités

John Collins envoie un message fort à sa direction pour Nate McMillan

Les Hawks sont éliminés des playoffs mais restera sans doute l’une des équipes les plus gagnantes de cette post-season. Outre le groupe, Nate McMillan a montré à quel point il fait partie de la cour des grands et peut compter sur John Collins, pour lui apporter un certain soutien.

Qui aurait pu les croire en playoffs ? Qui aurait pu les croire au 2ème tour ? Qui aurait pu les croire en finale de conférence ? Sans doute pas nous, sans doute pas les fans mais certainement les Hawks. Quand Nate McMillan débarque, l’équipe déçoit, Rajon Rondo n’apporte rien et après quelques changements en interne, la franchise explose. Atlanta arrive à avoir un bilan de 41 victoires pour 31 défaites. Le premier tour face à New-York ? Une formalité et cela a même été un miracle de voir les Hawks avec une défaite durant cette série, ils n’étaient vraiment pas loin du sweep. Il y a eu ensuite la victoire face aux Sixers, en 7 matchs s’il vous plait, avant de jouer les yeux dans les yeux avec les Bucks. John Collins l’assure, il veut Nate McMillan de retour et le fait savoir publiquement :

« Ce serait un énorme choc si Nate McMillan ne revient pas en tant que coach des Hawks l’an prochain. Je serais extrêmement surpris. »

Signé en tant que coach assistant, Nate McMillan a prôné un jeu du pick and roll – suite à sa promotion – qui permet à Trae Young de performer, ce qu’on n’avait pas vraiment vu en début de saison, où le joueur fut esseulé. Le jeu offensif de coach McMillan aura vraiment été la clé, tout ça avec des blessures. Il y a 4 mois, il avait été aligné comme coach intérimaire et les discussions de cet été seront importantes. Les Hawks n’ont jamais aussi excitants depuis l’ère de Dominique Wilkins. Il est d’une importance pour l’équipe mais aussi pour le groupe, de voir le coach de retour. Le challenge est de taille. Cette année, tout le monde sous-estimait Atlanta, ce ne sera pas le cas l’année prochaine et les Hawks seront attendus au tournant.

Un bon banc, un bon roster, une star en devenir, il manque sans doute un ou deux joueurs pour se mettre à rêver au même parcours ou encore mieux, à la finale NBA. On a déjà hâte d’y être.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Officiel : John Collins reste à Atlanta, l'intérieur accepte finalement l'offre à 125 millions

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités